RDC : une vingtaine de morts et des maisons incendiées dans une attaque rebelle à Monge

Lire aussi

Près de vingt personnes ont été tuées dans une attaque des combattants des forces alliées démocratiques (ADF) dans le village de Monge en territoire d’Irumu, province de l’Ituri, située dans l’est de la RDC. L’annonce a été faite par l’Ong Convention pour le respect des droits vendredi 13 mai. 

Mais aucune source sécuritaire ne s’est prononcée par rapport à cette nouvelle attaque. 

Cette organisation plaide pour l’intensification des opérations conjointe des forces armées congolaises (FARDC) et ougandaises (UPDF) pour la neutralisation effective des rebelles dans cette région. 

« Les assaillants ont tué plus de vingt personnes dans cette attaque meurtrière, au moins cinq autres ont été brûlées vives et certaines ont été emmenées dans la brousse par les rebelles », a dit Christophe Munyanderu, coordonnateur de l’organisation non gouvernementale. 

De son côté, Sonia Malangai, secrétaire de la société de la chefferie de Walese Vonkutu, parle des motos et maisons incendiées par les rebelles et appelle le gouvernement à prendre en considération la situation sécuritaire de la province de l’Ituri.  

Une psychose générale s’observe auprès de la population. Cette dernière se déplace massivement vers des zones supposées sécurisées et craigne pour leur sécurité. 

Depuis Beni, Augustin Sikwaya 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Angola : procès pour corruption de 49 militaires et agents de sécurité d’Etat

Mardi 28 juin, le procès de 49 militaires et agents de sécurité d'Etat, poursuivis dans une affaire de plusieurs...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img