RDC : Les enseignants exigent que justice soit faite après l’arrestation de Willy Bakonga (Cécile Tshiyombo)

Lire aussi

L’Ouganda va financer la construction des routes dans l’Est de la RDC

L’Ouganda va financer la construction des routes dans l’État de la RDC dans le cadre d’une coopération entre les...

Tchad : grève des étudiants de la faculté de médecine à l’Université de N’Djamena

Lundi 6 décembre, les salles de cours sont restées désertes dans la faculté de médecine de l’Université de N’Djamena...

RDC : Vital Kamerhe va quitter la prison

Après plus d’un an en détention, Vital Kamerhe, ex-directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, vient d’obtenir une liberté...

«Le SYECO ne s’en prend pas à monsieur Willy Bakonga. Willy Bakonga doit répondre de ses actes auprès du parquet général et être acheminé à la prison centrale de Makala. La justice doit confisquer ses biens pour plus d’enquêtes. Il faut que l’enseignant rentre dans ses droits», a déclaré Cécile Tshiyombo, secrétaire générale du Syndicat des enseignants du Congo (SYECO) à Sahuti Africa ce mercredi 21 avril.

D’après cette syndicaliste, c’est une «honte pour Willy Bakonga, ancien ministre congolais de l’Enseignement primaire, secondaire, d’être arrêté de cette manière alors qu’il tentait de prendre la poudre d’escampette pour la France». «Willy Bakonga s’est condamné lui-même et les enseignants exigent que justice soit faite», a confié Cécile Tshiyombo.

«L’appréhension de Bakonga à Brazzaville, qui s’ajoute aux deux autres condamnés est un nouveau pas de l’avant vers l’état de droit. Le rapport de l’Inspection Générale des Finances (IGF) avait cité cinq personnalités impliquées dans ce dossier des l’argent des enseignants. Nous devons connaître les deux autres personnes citées par l’IGF et nous voulons les voir faire face à la justice», a-t-elle indiqué.

En novembre 2020, l’IGF a rendu public un rapport qui a révélé l’existence de listes gonflées d’enseignants fictifs. Mais aussi des écoles fictives, de fausses factures ainsi que d’un détournement présumé de soixante-deux milliards de francs congolais, près de 31 millions de dollars US.

Ali Maliki

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

L’Ouganda va financer la construction des routes dans l’Est de la RDC

L’Ouganda va financer la construction des routes dans l’État de la RDC dans le cadre d’une coopération entre les...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -