Sénégal : Aliou Cissé, enfin la consécration

Les hommes d’Aliou Cissé, sélectionneur sénégalais, ont remporté la 33e Coupe d’Afrique des nations (Can), en s’imposant sur les Pharaons d’Égypte après la séance des tirs au but (0-0 tab 4-2). Le Sénégal s’offre son premier trophée. Aliou Cissé a été désigné meilleur entraîneur de cette édition. Et succède au sélectionneur algérien Djamel Belmadi.

Dimanche soir au stade d’Olembé à Yaoundé. Édouard Mendy repousse le tir au but de Mohanad Lasheen. Sadio Mané prend sa revanche face à Gabasky, qui a repoussé son penalty durant le match, en transformant son tir au but. Le Sénégal est, enfin, sacré champion d’Afrique. « Nous aussi, on aura notre étoile », souffle Aliou Cissé.

«Ça fait 20 ans qu’on court derrière cette Coupe…»

Cette nuit-là, a été celle de la consécration pour une génération et un peuple, qui attendait ce trophée depuis des années. « Ça fait 20 ans qu’on court derrière cette Coupe. Elle est capricieuse. Elle fait ce qu’elle veut, mais aujourd’hui on a réussi à l’amadouer, la charmer pour qu’il rentre au Sénégal. Je suis heureux de l’avoir accompli. Mais c’est le travail de toute une direction technique et de tous les Sénégalais », dit le sélectionneur sénégalais au micro de Canal+.

Lire aussi :  Les Comores éliminées tête haute, la Gambie poursuit son aventure historique

Aliou Cissé a pris la tête de Lions de la Teranga en mars 2015 après la débâcle du Sénégal à la Can. Et un passage à la tête de la sélection de moins de 20 ans. En 2017, il a vu son équipe éliminée en quarts de finale face au Cameroun, vainqueur de cette Can. Il qualifie le Sénégal pour sa deuxième Coupe du monde en 2018 avant de s’incliner en finale de Can l’année prochaine. Malgré les résultats, Aliou Cissé n’est pas épargné par des critiques.

«Beaucoup de gens ne croyaient pas en nous au départ, mais nous sommes champions d’Afrique aujourd’hui»

Des cas de Covid-19, des critiques sur la qualité de jeu et un premier tour moins prolifique. Les choses ne semblaient pas simples pour le groupe d’Aliou Cissé durant cette Can au Cameroun. Pourtant, il savait où il allait. La solidité défensive, la domination et les occasions. Les Sénégalais se sont donné les moyens pour se hisser au sommet du football africain.

« Beaucoup de gens ne croyaient pas en nous au départ, mais nous sommes champions d’Afrique aujourd’hui. Mais à force de travailler et de persévérer, nous avons montré que nous pouvons gagner. Tous les jeunes sénégalais doivent prendre exemple sur ces garçons en termes de courage, d’abnégation et de mentalité », confie Aliou Cissé.

Lire aussi :  Cameroun : le stade d’Olembé va accueillir la finale de la CAN

Fin de la malédiction

Enfin, la malédiction est brisée. Sans doute, Aliou Cissé est l’homme le plus heureux. Le natif de Ziguinchor, dans la région historique de la Casamance, Sud du Sénégal, aura connu les trois finales du Sénégal à la Can. D’abord en tant que joueur, il a raté son tir au but lors de la finale perdue face au Cameroun en 2002. 17 ans après, Aliou Cissé s’incline de nouveau en finale cette fois comme sélectionneur face à l’Algérie.

Cette fois-ci, le trophée n’a pas échappé aux Lions de la Teranga. Drapeau en mains, ses traditionnelles grosses lunettes sur les yeux, Aliou Cissé a crié : « On l’a fait ». « L’important pour nous, c’était de gagner ce match. On n’a jamais douté, on a toujours eu la foi. On a continué à nous battre sur le terrain parce qu’on avait vraiment besoin de la victoire. Nous méritons cette victoire », conclu le sélectionneur.

A Dakar, Aliou Cissé et ses hommes seront accueillis comme des héros de tout un peuple avec la coupe en mains.

Trésor Mutombo

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

Burkina Faso : quand le capitaine Traoré charge ses voisins ivoirien et béninois

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, s’est, lors d’un discours devant les forces vives, montré très critique à l’encontre...

Est de la RDC : Kinshasa appelle à des «sanctions sévères» contre Kigali

Quelques jours après la publication du récent rapport d’un groupe d’experts onusiens sur la situation sécuritaire dans sa partie orientale, Kinshasa appelle à des...

RDC/Football : 21 Léopards dames sélectionnés pour affronter le Sénégal en amical

Mercredi 10 juillet, Papy Kimoto, sélectionneur des Léopards dames de la RDC, a dévoilé la liste de vingt-et-un joueuses devant affronter le Sénégal en...

Sur le même thème

Sénégal : Dakar a célébré ses héros

Lundi 7 février, les Lions de la Teranga du Sénégal sont rentrés à Dakar, capitale sénégalaise, après avoir remporté leur première Coupe d’Afrique des...

Sadio Mané dans la légende du football sénégalais

Sadio Mané, 29 ans, a transformé le dernier tir au but sénégalais lors de la victoire en finale de la 33e Coupe d’Afrique des...

Le Sénégal s’offre son premier sacre

Ce dimanche 6 février, les Lions de la Teranga du Sénégal ont remporté leur première Coupe d'Afrique des nations (Can), en battant les Pharaons...

Sénégal-Égypte : «…on doit jouer cette finale comme si c’était le dernier match de notre vie»...

Il faut mettre du rythme, museler Mohamed Salah et éviter un faux rythme des Égyptiens. C’est ce que préconise Alassane N’dour, ancien international sénégalais...

Les Lions Indomptables s’offrent le bronze après une remontada

Menés 3-0 jusqu'à la 71e minute, les Lions Indomptables du Cameroun ont arraché l'égalisation à trois minutes de la fin du temps réglementaire, avant...