Sénégal : quand Bassirou Diomaye Faye tente de dissiper les incompréhensions dans la Cédéao

En visite à Abidjan en Côte d’Ivoire, le Bassirou Diomaye Faye a affirmé vouloir « dissiper les incompréhensions » au sein de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

 

Mardi, il s’est entretenu avec Alassane Ouattara, son homologue ivoirien. « Je suis persuadé que nous devons continuer d’agir dans la solidarité au sein de l’espace Cedeao, de faire les réformes nécessaires et d’oeuvrer à dissiper les incompréhensions qui ne peuvent manquer de survenir », a déclaré Bassirou Diomaye Faye lors d’un point de presse.

 

La Cédéao « est un outil formidable d’intégration » que « nous gagnerons à préserver », a ajouté le chef d’Etat, au pouvoir depuis début avril. Le Mali, le Burkina et le Niger, ont également évoqué la sortie du franc CFA et la création d’une monnaie commune à leurs trois pays.

Lire aussi :  CAN 2021 : le Sénégal, la prudence pour éviter le scénario de 2012 ?

 

Pendant sa campagne présidentielle, Bassirou Diomaye Faye, candidat antisystème de 44 ans, avait aussi prôné une rupture avec le franc CFA, devise actuellement utilisée par huit pays ouest-africains (Sénégal, Mali, Burkina, Niger, Côte d’Ivoire, Togo, Bénin et Guinée-Bissau).

 

« Au niveau sous-régional, les défis sont complexes, ils sont énormes », a affirmé mardi le président sénégalais. « Nous sommes à un tournant où nous devons mesurer la gravité des menaces réelles et la déliquescence des Etats, de même que le risque de désintégration de notre union », a-t-il ajouté.

 

Plusieurs pays ouest-africains, comme le Burkina, le Mali et le Niger, sont la cible de violences djihadistes récurrentes qui font des milliers de morts, civils et militaires.

 

En janvier, le Burkina Faso, le Niger et le Mali, trois pays ouest-africains dirigés par des régimes militaires issus de coups d’Etat, avaient annoncé leur retrait de la Cedeao qu’ils accusent d’être inféodée à la France et de ne pas assez les soutenir dans la lutte anti-djihadiste.

Lire aussi :  Football/Sénégal : «les décisions de la CAF nous semblent injustes» (Léonard Daigne)  

 

Sur le plan bilatéral, Bassirou Diomaye Faye et Alassane Ouattara ont tous deux qualifié « d’excellentes » les relations entre leurs pays. « Nous pouvons encore faire plus », « dans le secteur de l’agriculture », mais aussi de l’élevage, de la défense et de la sécurité, a dit M. Faye.

 

Alassane Ouattara, de presque 40 ans son aîné, a également souhaité « renforcer » ces relations, après avoir « salué le bon déroulement du scrutin » présidentiel sénégalais. Le président Faye a succédé au sortant Macky Sall après une victoire au premier tour face au candidat du pouvoir, l’ex-Premier ministre Amadou Bâ.

 

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Bola Tinubu change l’hymne national du Nigeria

Au Nigeria, le président Bola Tinubu a signé un projet de loi rétablissant l'hymne national composé par un expatrié britannique et adopté à l'indépendance,...

Burkina Faso : enlèvement du lieutenant-colonel Zoungrana poursuivi pour «tentative de déstabilisation»

Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel burkinabè Emmanuel Zoungrana, poursuivi pour des faits présumés de « tentative de déstabilisation » et remis en liberté provisoire mardi, a...

Sénégal : le président Bassirou Diomaye Faye attendu au Mali et au Burkina Faso

Le président Bassirou Diomaye Faye doit se rendre au Mali au Burkina Faso pour une visite officielle ce jeudi 30 mai, selon la présidence...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...