Sissi accueille le président des Emirats en Egypte

Mercredi 12 avril, Mohammed ben Zayed, président des Emirats arabes unis, a rencontré au Caire son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi, qui multiplie les rencontres avec les pays du  Golfe sur fond de crise économique et de nouvelle donne diplomatique régionale.

« Les deux hommes ont discuté du renforcement des liens anciens et de leur intérêt commun à promouvoir la stabilité régionale », a tweeté Mohammed ben Zayed, dit « MBZ ».

L’Egypte courtise depuis plus d’un an activement les riches monarchies du Golfe alors que la guerre entre Ukraine et Russie (ses plus gros fournisseurs de blé, dont elle est le premier importateur mondial) a fortement aggravé sa crise économique.

En un an, elle a perdu 20% de ses réserves en devises. Et sur les 34,45 milliards de dollars qui lui restent, 28 sont des dépôts du Golfe.

Les 105 millions d’Egyptiens doivent désormais composer avec une inflation à 33,9%, sans cesse aggravée par une dévaluation de près de 50%, dans un pays qui dépend des importations tant pour sa consommation que pour sa production.

Lire aussi :  L’Egypte se propose en médiateur dans le conflit entre la Palestine et l'Israël

Depuis des mois, les experts répètent que l’Egypte est l’un des cinq pays qui risquent de ne plus pouvoir rembourser leur dette. En mars, elle a atteint son plus haut historique : 162,9 milliards de dollars, selon le ministère du Plan.

De l’autre côté de la mer Rouge, les Etats du Golfe ont annoncé qu’il en était fini de leurs largesses sans retour sur investissement.

Les fonds souverains du Golfe qui se sont jetés sur les dizaines d’entreprises mises sur le marché par l’Etat égyptien posent leurs conditions : il faut accepter de les vendre au nouveau taux de change (donc pour moins de dollars) et surtout obliger l’armée à publier les comptes de ses sociétés.

Lire aussi :  L’Égypte accusée d’entraver le travail des défenseurs de l'environnement

Jusqu’ici, si de nombreuses offres ont été faites, plusieurs accords ont échoué.

L’Egypte, où siège la Ligue arabe, est également un acteur de poids sur la scène diplomatique arabe en plein bouleversement.

Elle a renoué avec Damas (jusque-là isolé sur le plan diplomatique depuis le début de la guerre civile en Syrie (2011) comme ses alliés du Golfe), Emirats en tête, mais n’a pas encore pris une position claire sur l’Iran.

Chef de file des monarchies arabes du Golfe, l’Arabie saoudite a accueilli mercredi une délégation iranienne, venue rouvrir les missions diplomatiques dans le royaume après sept ans de rupture.

Cette reprise redessine de fond en comble la carte régionale jusqu’ici fracturée entre les poids lourds sunnites (Arabie et Egypte notamment) et l’Iran chiite avec ses alliés régionaux.

La Rédaction

Les plus lus

Est de la RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions à six...

Mardi 20 février, six responsables de cinq groupes armés, actifs dans l’est de la RDC, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des...

Au Burkina Faso, la junte suspend la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal

Ce mercredi 21 février, la junte a, dans un communiqué, suspendu la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal, semi-mécanisé et d’autres produits au Burkina...

RDC : Vital Kamerhe chez l’Informateur Augustin Kabuya

Après un tête-à-tête avec Augustin Kabuya, Informateur désigné, Vital Kamerhe, leader du regroupement AA-UNC, réaffirme son engagement au sein de la majorité présidentielle.   C’était après...

CAN 2023 : Jean-Louis Gasset revient sur son départ de la Côte d’Ivoire

Nommé entraîneur de l'Olympique de Marseille, Jean-Louis Gasset, ancien sélectionneur des Éléphants, est revenu sur son départ de la Côte d'Ivoire mardi 20 février.   «...

Est de la RDC : la France appelle le M23 à cesser les hostilités «immédiatement»

Ce mardi 20 février, la France a, dans un communiqué, appelé le M23 à cesser les hostilités « immédiatement » et se retirer de...

Sur le même thème

Un fondateur de la Cédéao appelle à la levée des sanctions contre le Mali, le Burkina...

Mercredi 20 février, le général Yakubu Gowon, figure marquante de l'histoire du Nigeria et un des fondateurs de la Communauté économique de l'Afrique de...

Sénégal : au moins un dans une manifestation contre le report de la présidentielle

Au Sénégal, un étudiant est mort lors d'une manifestation contre le report de la présidentielle, décision finalement annulée par le Conseil constitutionnel.   Il s'agit de...

L’envoyé de Macron pour l’Afrique voit une présence militaire française «remodelée»

Le nouvel envoyé personnel du président Emmanuel Macron pour l'Afrique a évoqué mercredi une « refonte » de la présence militaire française en Côte d'Ivoire, lors...

La Russie offre gratuitement 200 000 tonnes de céréales à six pays africains

La Russie a expédié gratuitement 200 000 tonnes de céréales vers six pays africains, a annoncé le ministre russe de l'Agriculture mardi 20 février.   Dmitri...

Mali : le comité de pilotage du dialogue national à pied d’œuvre

Au Mali, le comité de pilotage du dialogue inter-Maliens a annoncé la tenue d’un atelier de validation des termes de référence le 26 février...