Soudan : une centaine de morts dans les violences tribales dans le Darfour (Chef tribal)  

Lire aussi

Au moins 117 personnes ont été tuées dans violences tribales dans le Darfour, dans l’ouest du Soudan, a annoncé Ibrahim Hachem, chef de la tribu Gimir non arabe, cité par l’AFP ce lundi 13 juin.

Selon cette source, quatorze villages ont été incendiés dans la région de Kolbus au Darfour-ouest. M. Hachem précise que les affrontements, qui ont éclaté ce lundi, ont opposé sa tribu à la tribu arabe des Rizeigat.

Le Darfour peine à s’extirper d’une guerre civile déclenchée entre le régime à la majorité arabe et les insurgés issus de minorité ethniques en 2003. En avril dernier, des violences tribales ont fait près de 213 morts en l’espace de quatre jours.

Selon les Nations unies, le coup de force mené le 25 octobre dernier par le général Abdel Fattah al-Burhane, chef de la junte au pouvoir, a créé un vide sécuritaire qui a favorisé de nouvelles violences tribales dans le Darfour ces derniers mois.

La Rédaction

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Ouganda : Kizza Besigye, opposant au régime libéré sous caution

En Ouganda, le vétéran de l’opposition Kizza Besigye est libéré par un tribunal sous caution. C’est ce qu’ont annoncé...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img