Suicide de Clément Chiwaya, ancien 2e vice-président du parlement malawite

Lire aussi

Clément Chiwaya, ancien 2e vice-président du parlement malawite, s’est tiré une balle dans la tête alors qu’il se trouvait au siège de l’Assemblée nationale. L’information a été rapportée les sources sécuritaires jeudi 30 septembre. D’après la police malawite, « Clément Chiwaya s’y était rendu pour discuter des avantages du véhicule qu’il avait droit lorsqu’il a quitté ses fonctions en 2019 ».

« L’incendie est dû à une frustration liée à la mise en œuvre de ses conditions de service. Il a tenté de faire payer par le parlement les dommages subis lors d’un accident survenu six mois après son élection comme deuxième vice-président de l’Assemblée nationale. Et avait porté l’affaire devant les tribunaux », a rapporté le communiqué du parlement malawite.

Dans une note parvenue aux médias locaux, Clément Chiwaya, 50 ans, a déclaré que son expérience avec le parlement a été mauvaise. « Mon cœur et mon esprit ont été abattus non pas à cause de la possession d’un véhicule, mais de la mendicité persistante que je fais pour obtenir ce qui m’appartient », a-t-il dit.

En 2019, Clément Chiwaya s’est retiré de la politique active. Avant d’être deuxième vice-président de l’assemblée nationale malawite, il a été député à partir de 2004.

Ali Maliki

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/ESU : des étudiants en terminale se plaignent de la grève des professeurs

« Nous venons fraîchement de finir le stage et nous sommes rentrés à l’Ifasic pour finir les deux cours qui...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img