Tchad: Saleh Kebzabo, cavalier solitaire de l’opposition

Lire aussi

L’opposition tchadienne était en discussion pour présenter une candidature unique lors de la présidentielle du 11 avril prochain au sein de l’Alliance Victoire de l’opposition. Saleh Kebzabo, l’un des leaders de l’opposition et son parti UNDR se sont retirés de cette alliance. Saleh Kebazabo ira seul en cavalier solitaire pour affronter le président Déby, désigné pour un autre mandat par son parti. 

En toile de fond de cette décision? L’opposant et son parti n’ont pas digéré le fait que Théophile Bongoro, un notaire de 55 ans, néophyte en politique, soit choisi comme candidat unique de l’Alliance Victoire de l’opposition. 

Saleh Kebzabo «décris ce mécanisme de fraude. Je vous dis que c’est le parti qui était en danger, ce n’est pas la personne de Kebzabo. Kebzabo, ce n’est rien du tout, a-t-il déclaré. C’est le MPS [Mouvement patriotique du salut, au pouvoir] qui a conçu tout cela. C’est le MPS qui a financé, nous avons toutes les preuves. On ne peut pas commencer une entreprise comme celle-là avec des gens qui, dès maintenant, commencent par la fraude», a indiqué l’opposant tchadien. 

Malgré son retrait, Saleh Kebzabo reste solidaire de certaines manifestations de l’opposition. Notamment la marche prévue pour ce samedi 13 février. Une manifestation interdite par les autorités qui disent craindre « troubles à l’ordre public », selon le ministre de la Justice.

Jacques Matand’

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Libye/Pétrole : vers la reprise des activités d’entreprises étrangères ?

En Libye, les entreprises étrangères actives dans le secteur des hydrocarbures sont appelées à reprendre leurs opérations d’exploitation et...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img