Tchad: Situation tendue autour de la résidence de l’opposant Yaya Dillo

Lire aussi

Des sources locales tchadiennes confirment que la mère de l’opposant tchadien Yaya Dillo, candidat à la présidentielle est morte dimanche matin, touchée par balles lorsque des forces de sécurité ont tiré sur la résidence de l’opposant. Dimanche matin, Yaya Dillo a indiqué que son domicile a été attaqué par «les gens de la garde rapprochée du président Déby… Ils ont tué ma mère, mon fils et trois de mes parents». La mère de l’opposant a été enterrée.

Selon l’opposant Yaya Dillo, c’est « une unité de la garde présidentielle dirigée par le fils du président Idriss Déby qui a mené l’attaque contre sa résidence ». L’affirmation est confirmée par des membres de la Convention tchadienne des droits de l’homme qui se sont rendus sur place.

Du côté du pouvoir tchadien, c’est une autre version. Déjà,  Cherif Mahamat Zène, ministre tchadien de la Communication et porte-parole du gouvernement réfute toutes les accusations de l’opposant. Il indique que la police s’est présentée au domicile de Yaya Dillo, pour exécuter deux mandats d’amener devant la justice. « Il ne s’agit pas d’une attaque armée du domicile d’un opposant, mais d’un refus (de sa part) de répondre à deux mandats judiciaires», précise le Porte-parole du gouvernement tchadien. 

L’opposant déclare que le pouvoir en place voudrait attenter à sa vie pour l’empêcher de se présenter à la présidentielle d’avril prochain contre le président Déby. 

Alimasi Kambale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Nigeria : une dizaine de blessés dans l’attaque d’une mosquée au Delta

Des hommes armés ont attaqué une mosquée d'Ughelli, ville située dans l'Etat du Delta dans le sud du Nigeria...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img