Tension RDC-Rwanda : Kigali entend demander à Washington de clarifier sa position

Alors que le département d’Etat américain a appelé le Rwanda à retirer ses troupes et ses systèmes de missiles sol-air du territoire congolais, Kigali veut demander à Washington de clarifier sa position dans le conflit dans l’est de la RDC.

 

Pour Vincent Biruta, chef de la diplomatie rwandaise, le Rwanda entend savoir « si cette déclaration du Département d’Etat représente un changement brusque de politique ou simplement un manque de coordination interne ».

 

« La déclaration publiée par le Département d’État américain le 17 février 2024 déforme fondamentalement ces réalités, et se trouve en contradiction étonnante avec le contenu et le ton du processus de renforcement de la confiance initié par le Directeur du renseignement national américain en novembre 2023, qui a créé un cadre constructif pour la désescalade », rapporte un communiqué de Kigali.

 

Samedi, Washington a durci le ton contre la rébellion du M23 et le Rwanda. Dans un communiqué, il a appelé Kigali à retirer ses troupes et à démanteler des missiles sol-air installés dans le territoire de Rusthuru, dans l’est de la RDC, théâtre d’affrontements entre l’armée et les rebelles du M23. Les Etats-Unis estiment que ces armes mettent en danger les civils, les humanitaires et les vols commerciaux dans la partie orientale de la RDC.

Lire aussi :  RDC : le président Tshisekedi appelle à faire bloc contre le M23

 

Une position que le gouvernement rwandais perçoit mal, mais aussi le fait que le Département d’Etat a, dans ce communiqué, qualifié le FDLR d’un groupe armé. Vincent Burita rappelle que ce mouvement rebelle avait été ajouté sur « la liste des organisations terroristes en vertu du Patriot Act sur fond de l’assassinat et des viols de huit touristes occidentaux, dont deux Américains à Bwindi en Ouganda ».

 

« Qualifier cette organisation génocidaire et terroriste de simple groupe armé désigné comme ‘force négative’ par les organismes régionaux et le gouvernement de la RDC est un acte de realpolitik choquant et cynique, remettant en question la capacité des États-Unis à servir de médiateur crédible dans la région des Grands Lacs », a indiqué M. Biruta dans un communiqué.

Lire aussi :  Est de la RDC : l’armée dénonce la présence des espions rwandais à Goma

 

La résurgence du M23 a brouillé les relations entre la RDC et le Rwanda, qui oscillent entre tiède et volcanique depuis fin des années 90. Kinshasa accuse Kigali de l’agresser à travers le M23. Mais, les autorités rwandaises l’ont toujours niée, accusant, à leur tour, l’armée congolaise de collaborer avec les rebelles rwandais FDLR. Pourtant, les Nations-Unis l’attestent.

 

Jusque-là, les négociations pour parvenir à une désescalade piétinent. Les deux Etats s’étaient même accusés mutuellement de torpiller le processus de Luanda. Mais le week-end en marge du sommet de l’Union africaine, le président Joao Lourenço, médiateur désigné de l’organisation panafricaine, a présidé un mini-sommet sur la situation sécuritaire dans l’est de la RDC, où il a appelé à un cessez-le-feu et à un dialogue direct entre le président Tshisekedi et son homologue rwandais, Paul Kagame.

 

La Rédaction

Les plus lus

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : «Semaine de la science et des technologies», pour la promotion de la culture scientifique...

Discours, conférences, expositions... La 11ᵉ édition de la Semaine de la science et des technologies s'est clôturée mercredi 10 avril, à Kinshasa, capitale congolaise.   Il...

RDC/Linafoot : «…même dans la difficulté, nous arrivons à faire la différence» (Lamine N’Diaye)

Après la victoire du TP Mazembe face au FC Les Aigles mercredi 10 avril (0-3), Lamine N'Diaye, entraîneur de Mazembe, a salué la performance...

En Afrique, près de 55 millions de personnes en insécurité alimentaire

Près de 55 millions de personnes souffrent de la faim en Afrique de l'ouest et centrale, ont annoncé les agences humanitaires de l'ONU ce...

Volcan Nyiragongo: Goma ville résiliente se relèvera de cette éruption comme en 2002

« Goma, chef-lieu, capitale du Nord-Kivu, est pour l’est du Congo un gift », annonce d’entrée Yekima de BelArt, artiste musicien congolais, dans son...

Sur le même thème

En Afrique du Sud, la commission électorale demande la conformation de l’éligibilité de Jacob Zuma

Le feuilleton autour de l'éligibilité de l'ancien président sud-africain Jacob Zuma aux législatives du 29 mai à encore rebondi vendredi avec la décision de...

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : le gouvernement de Judith Suminwa toujours attendu

En RDC, où le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, se fait attendre, les consultations se poursuivent au sein de l’Union sacrée, coalition...

Au Mali, la junte suspend les activités des partis politiques

Mercredi 11 avril, les autorités maliennes ont suspendu, jusqu’à nouvel ordre, les activités de partis et associations politiques. Pourquoi ? Le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du...

RDC : les propositions de Dédé Watchiba pour accélérer le processus de formation du gouvernement après...

Le professeur Dédé Watchiba, docteur en sciences politiques et administratives, propose des pistes pour accélérer le processus de formation du gouvernement après les élections...