Tension RDC-Rwanda : Luanda tente d’obtenir un dialogue direct entre Tshisekedi et Kagame

Après avoir reçu le président Tshisekedi, le président Joao Lourenço, médiateur de l’Union africaine de la crise dans l’est de la RDC, doit échanger avec son homologue rwandais, Paul Kagame. Objectif ? Obtenir un dialogue direct entre les deux chefs d’Etat.

 

A Luanda, Joao Lourenço et Félix Tshisekedi n’ont fait aucune déclaration, ni un communiqué après une discussion qui a duré trois heures. Selon Tété Antonio, ministre angolais des Affaires étrangères, le président congolais aurait donné son accord de principe pour rencontrer le président Kagame. Sans toutefois donner plus des détails.

 

Il affirme « qu’il revient à la médiation de travailler sur les autres étapes pour matérialiser cette rencontre ». Jusque-là, aucune date n’a été fixée.

 

Mais, le président Tshisekedi continue de camper sur ses positions. S’il refuse de négocier avec les rebelles du M23, le chef d’Etat congolais a dit être ouvert à un dialogue avec Paul Kagame. Mais à certaines conditions. Lesquelles ? Il s’agit d’un « retrait immédiat des troupes rwandaises du territoire congolais, la cessation des hostilités et le cantonnement des rebelles du M23 », avait détaillé le président Tshisekedi lors du mini-sommet d’Addis-Abeba.

Lire aussi :  Est de la RDC : la famine et le désespoir embrasent Goma  

 

Entre-temps, Washington est activé pour obtenir une désescalade entre Kinshasa et Kigali. Depuis, le processus de Luanda, qui semblait à l’arrêt, est relancé. Analyste politique congolais et coordonnateur de la Dynamique de politologues en RDC (Dypol), Christian Moleka estime que la dynamique d’Addis-Abeba a entériné la position des Etats-Unis, celle d’une solution négociée et non militaire.

 

Pourtant, des observateurs de la région des Grands Lacs ont redouté une escalade militaire entre les deux Etats. Et, surtout, après une menace du président Tshisekedi de déclarer la guerre à la moindre escarmouche. Mais, il a adouci le ton, en revenant sur sa décision.

 

« Il est probable que la dynamique d’Addis-Abeba puisse momentanément escompter l’escalade des tensions entre la RDC et le Rwanda », affirme l’analyste congolais. Cela dépendra, selon lui, de la « capacité des initiatives à apporter des réponses concrètes sur le terrain ».

Lire aussi :  Bintou Keita alerte sur la situation dans l’est de la RDC

 

Sur le terrain, il s’observe une relative accalmie après un week-end marqué par les affrontements. Depuis la résurgence du M23, la RDC accuse le Rwanda de l’agresser. Ce que Kigali rejette, accusant l’armée congolaise de collaborer avec les rebelles FDLR.

 

Pourtant, les experts onusiens ont déjà attesté du soutien du Rwanda aux rebelles du M23, mais aussi de la présence des troupes rwandaises sur le territoire congolais. Le 12 février dernier, les Nations-Unies ont, dans un document interne, révélé que des éléments de l’armée rwandaise ont tiré au moins un missile sol-air dans l’est de la RDC.

 

Pour l’instant, chacun campe sur ses positions. Et, ce malgré des appels à une désescalade. Jusque-là, les pourparlers entre Kinshasa et Kigali n’ont pas connu de succès. Cette fois sera-t-elle la bonne ?

 

Trésor Mutombo

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

DRC Mining Week 2024: Déficit de l’énergie en RDC, Hugo Sinza de TFM propose des actions...

Le déficit en énergie pose de plus en plus problème à l'industrie en général et à l'industrie minière en particulier. La DRC Mining Week...

Sur le même thème

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...

Kenya : un mort dans une manifestation contre les nouvelles taxes

Jeudi 20 juin, un manifestant a été tué lors d’une manifestation contre le projet de budget du gouvernement prévoyant d’instaurer de nouvelles taxes, selon...

Burkina Faso : «…On ne recule pas, on n’abandonne pas» (Ibrahim Traoré)

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, se montre rassurant deux après que l’armée a démenti toute « mutinerie » dans des...

Burkina Faso : conseil des ministres à Ouagadougou en présence du capitaine Traoré

Ce jeudi 20 juin, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, a présidé un conseil des ministres à Ouagadougou, selon la présidence, deux...

Sénégal-France : Bassirou Diomaye et Emmanuel Macron, un déjeuner pour faire connaissance

En séjour à Paris où il participe au Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales ce jeudi 20 juin, le président Bassirou Diomaye...