Transfert de migrants au Rwanda : «…les critiques doivent garder l’esprit ouvert sur le programme» (Boris Jonson)

Lire aussi

Il faut garder l’esprit ouvert sur l’accord controversé entre Londres et Kigali d’expulser de migrants du Royaume-Uni vers le Rwanda, a déclaré Boris Jonson, Premier ministre britannique, qui séjourne à Kigali, capitale rwandaise, pour la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth, jeudi 23 juin.

Pour lui, les gens doivent comprendre le Rwanda a connu une transformation totale au cours des deux dernières décennies. « Les gens doivent garder l’esprit ouvert sur le programme (d’expulsion), les critiques doivent garder l’esprit ouvert sur le programme », a déclaré le chef du gouvernement britannique.

Boris Jonson accuse « ses détracteurs de fonder leurs inquiétudes sur « une perception, peut-être un stéréotype, du Rwanda ». Et lors d’une réunion en vidéoconférence du Qatar Economic Forum, le président Paul Kagame a assuré que son pays a accepté d’accueillir « ces migrants pour une bonne raison ». « Je pense que cet accord est toujours en vigueur et pourrait être mis en œuvre », a dit le chef de l’Etat rwandais.

Mais plusieurs Ong de défense des droits de l’homme ont condamné le projet d’envoyer des demandeurs d’asile arrivés clandestinement au Royaume-Uni au Rwandais. Le prince Charles est également opposé à ce dispositif, qu’il a qualifié en privé de « consternant », rapporte la presse britannique.

Le 14 juin dernier, une décision de la Cour européenne des droits de l’homme a bloqué le premier vol à destination de Kigali dans le cadre de cet accord.

Trésor Mutombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Burkina Faso : Blaise Compaoré, ex-président, annoncé à Ouagadougou

Blaise Compaoré, ancien président burkinabè, est annoncé à Ouagadougou en fin de semaine. Cette information a été livrée par...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img