Tunisie : manifestation pour demander la date de la présidentielle

A quand la date pour la présidentielle ? La question fâche en Tunisie, des centaines de personnes ont manifesté à Tunis, la capitale, pour exiger une date pour la présidentielle et la libération de journalistes, militants, personnalités de l’opposition emprisonnés.

 

La manifestation intervient dans un contexte de crise économique , politique et d’une vague d’arrestations visant des journalistes, des avocats, des militants et des opposants.

 

La police tunisienne a pris d’assaut samedi le bâtiment de la Faculté des avocats et a arrêté Sonia Dahmani, une avocate connue pour ses critiques acerbes à l’égard du président Kaïs Saïed. Deux journalistes ont également été arrêtés le même jour.

 

Alors que le premier mandat du président, qui dure cinq ans, touche à sa fin, la Tunisie n’a pas encore annoncé de date. Selon la commission électorale, les élections auraient lieu à temps.

 

Lire aussi :  Tunisie : Kais Saied rassure les migrants en situation légale

L’opposition affirme que le climat politique actuel n’est pas propice à la tenue d’élections, dans un contexte de restrictions imposées à la presse et d’emprisonnement d’opposants et de militants de premier plan. Elle a appelé dimanche à un climat politique propre pour un vote incluant la fin des restrictions à la liberté de la presse et à la liberté politique.

 

« Aujourd’hui, il n’y a pas de climat pour des élections équitables et il n’y a pas de date. Les autorités répriment les hommes politiques, les avocats et les journalistes. L’assaut contre le siège des avocats hier constitue un dangereux précédent qui perpétue le régime autoritaire », a déclaré Imed Khemiri, haut responsable du parti Ennahda, membre du Front du Salut, qui organise la protestation.

 

En fait, Abir Moussa, l’un des candidats les plus en vue, est en prison depuis des mois. Pourtant, Mondher Zanaidi a annoncé sa candidature à d’éventuelles élections en France, dans l’espoir qu’il serait arrêté s’il retournait en Tunisie.

Lire aussi :  Tunisie : des centaines de partisans du président protestent dans la rue contre l'ingérence étrangère

 

En Tunisie, M. Saïed a pris ses fonctions à la suite d’élections libres en 2019. Deux ans plus tard, il s’est emparé de pouvoirs supplémentaires en fermant le parlement élu et en décidant de gouverner par décret. Il a également assumé l’autorité sur le système judiciaire. Une mesure que l’opposition a qualifiée de coup d’État.

 

S’il a, sans précisé à qui il faisait référence, a accusé les candidats potentiels d’être des traîtres et de chercher protection à l’étranger, le président tunisien a critiqué à plusieurs reprises ce qu’il a décrit comme la course à la présidence de l’opposition. Il a affirmé qu’elle avait boycotté le dernier tour des élections législatives tout en se concentrant sur le vote présidentiel.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

DRC Mining Week 2024: Déficit de l’énergie en RDC, Hugo Sinza de TFM propose des actions...

Le déficit en énergie pose de plus en plus problème à l'industrie en général et à l'industrie minière en particulier. La DRC Mining Week...

Sur le même thème

Kenya : un mort dans une manifestation contre les nouvelles taxes

Jeudi 20 juin, un manifestant a été tué lors d’une manifestation contre le projet de budget du gouvernement prévoyant d’instaurer de nouvelles taxes, selon...

Burkina Faso : «…On ne recule pas, on n’abandonne pas» (Ibrahim Traoré)

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, se montre rassurant deux après que l’armée a démenti toute « mutinerie » dans des...

Burkina Faso : conseil des ministres à Ouagadougou en présence du capitaine Traoré

Ce jeudi 20 juin, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, a présidé un conseil des ministres à Ouagadougou, selon la présidence, deux...

Sénégal-France : Bassirou Diomaye et Emmanuel Macron, un déjeuner pour faire connaissance

En séjour à Paris où il participe au Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales ce jeudi 20 juin, le président Bassirou Diomaye...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara vise une croissance de 7% pour l’économie entre 2024 et 2027

En Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara a, dans son discours annuel devant le Parlement réuni en congrès, affirmé viser une croissance de 7%...