Tunisie : Saadia Mosbah, éminente militante arrêtée

Mardi 7 mai, Saadia Mosbah, une éminente militante et chef d’un groupe non gouvernemental qui défend les droits des migrants, a été arrêté par le procureur général tunisien, ont déclaré des groupes de défense des droits de l’homme.

 

Les médias locaux rapportent que la police avait ouvert une enquête sur Mosbah, dont le groupe lutte contre le racisme et défend les droits des migrants, pour suspicion de délits financiers. Selon eux, c’est à la suite du discours du président que la justice avait commencé à enquêter sur certains groupes aidant les migrants, dans le but, selon les critiques, de les faire taire.

 

La Tunisie est aux prises avec une grave crise migratoire en raison d’un afflux d’Africains subsahariens cherchant à migrer vers l’Europe par bateau. Le week-end dernier, les habitants de la ville d’El Amra, dans le sud du pays, ont manifesté en faveur de l’expulsion des migrants, affirmant que la situation était devenue insupportable.

Lire aussi :  Tunisie : l’ONU et l’Union européenne exigent le rétablissement du Conseil supérieur de la magistrature

 

Son arrestation est intervenue quelques heures après que le président Kaïs Saïed a accusé certains groupes qui défendent les droits des migrants.

 

Lors d’une réunion du Conseil national de sécurité, que la situation des migrants soulevait des questions quant à savoir qui en était réellement responsable, M. Saïed a déclaré que cette situation ne peut pas durer et la Tunisie ne sera pas une terre d’installation de migrants.

 

Selon le président tunisien, de nombreux responsables qui dirigent des groupes de la société civile défendant les droits des migrants sont des « traîtres » qui reçoivent des fonds de l’étranger.

Lire aussi :  Tunisie : inquiétudes après la disparition d’un hélicoptère militaire des radars

 

L’année dernière, Kaïs Saïed a déclaré que l’arrivée de milliers de migrants illégaux en provenance de pays d’Afrique subsaharienne était une « conspiration visant à modifier la composition démographique du pays ». Une déclaration que l’Union africaine a condamnée.

 

L’organisation panafricaine avait dénoncé le « discours de haine » de la Tunisie contre les migrants. La Tunisie a remplacé la Libye comme principal point de départ de la région pour les personnes fuyant la pauvreté et les conflits en Afrique et au Moyen-Orient dans l’espoir d’une vie meilleure en Europe.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Burkina Faso : enlèvement du lieutenant-colonel Zoungrana poursuivi pour «tentative de déstabilisation»

Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel burkinabè Emmanuel Zoungrana, poursuivi pour des faits présumés de « tentative de déstabilisation » et remis en liberté provisoire mardi, a...

Sénégal : le président Bassirou Diomaye Faye attendu au Mali et au Burkina Faso

Le président Bassirou Diomaye Faye doit se rendre au Mali au Burkina Faso pour une visite officielle ce jeudi 30 mai, selon la présidence...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

Libye : Mohamed Oun reprend ses travaux après deux mois de suspension

Suspendu temporairement, Mohamed Oun, ministre du Pétrole et du Gaz du gouvernement d'unité nationale de Tripoli, a repris ses fonctions après deux mois de...