Washington dénonce les atrocités de Wagner en Libye

Le département d’Etat américain a, dans un rapport, dénoncé les atrocités commises par les mercenaires russes du groupe Wagner en Libye, plongée dans le chaos depuis la chute du régime Kadhafi.

Malgré la version de Moscou, Washington fait état des graves violations des droits de l’homme, mais aussi accuse ce groupe russe d’aggraver l’instabilité dans la région.

Le groupe Wagner aurait enfreint les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies en fournissant des équipements militaires et des mercenaires, selon le document.

Des avions de chasse et des véhicules blindés auraient été acheminés depuis la Syrie, tandis que des mines terrestres et des pièges semés lors de leur retrait ont causé la mort et la blessure de centaines de civils.

« Le groupe Wagner a placé des mines terrestres et des pièges lors de son retrait de Tripoli en 2020, selon des informations publiques. Les mines et autres engins explosifs auraient tué ou blessé plus de 300 personnes en Libye entre mai 2020 et mars 2022, notamment dans des zones précédemment contrôlées par les forces du groupe Wagner », indique le rapport.

En parallèle, le groupe Wagner aurait mené des campagnes de désinformation pour influencer l’opinion publique en faveur d’alliés russes potentiels, utilisant des méthodes trompeuses pour manipuler les médias sociaux et les médias traditionnels.

En janvier 2023, le département du Trésor des États-Unis a désigné le groupe Wagner comme une organisation criminelle transnationale pour avoir commis, parmi d’autres faits scandaleux, « des actes criminels graves, notamment des exécutions de masse, des viols, des enlèvements d’enfants et des violences physiques en Centrafrique et au Mali ».

Ben Tshokuta

Les plus lus

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : «Semaine de la science et des technologies», pour la promotion de la culture scientifique...

Discours, conférences, expositions... La 11ᵉ édition de la Semaine de la science et des technologies s'est clôturée mercredi 10 avril, à Kinshasa, capitale congolaise.   Il...

RDC/Linafoot : «…même dans la difficulté, nous arrivons à faire la différence» (Lamine N’Diaye)

Après la victoire du TP Mazembe face au FC Les Aigles mercredi 10 avril (0-3), Lamine N'Diaye, entraîneur de Mazembe, a salué la performance...

En Afrique, près de 55 millions de personnes en insécurité alimentaire

Près de 55 millions de personnes souffrent de la faim en Afrique de l'ouest et centrale, ont annoncé les agences humanitaires de l'ONU ce...

RDC : le Pprd dénonce une campagne de diabolisation contre Joseph Kabila

Alors que Joseph Kabila, ancien président, est cité parmi les soutiens de la rébellion de Corneille Nangaa, le Parti du peuple pour la reconstruction...

Sur le même thème

En Afrique, près de 55 millions de personnes en insécurité alimentaire

Près de 55 millions de personnes souffrent de la faim en Afrique de l'ouest et centrale, ont annoncé les agences humanitaires de l'ONU ce...

Libye : panique à Tripoli sur fond d’affrontements entre groupes armés

Tension à Tripoli, capitale libyenne, où les affrontements ont éclaté les groupes armés, semant la panique parmi les habitants qui célébraient la fin du...

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : à Goma, la recrudescence de l’insécurité inquiète

Jeudi 11 avril, au moins deux civils ont été tués par d’hommes armés assimilés aux Wazalendo à Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, Est de...

RDC/Nord-Kivu : près de trois morts dans une fusillade à Goma

Une fusillade a fait au moins trois morts à Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, dans l’est de la RDC, dans la nuit du mardi...