Washington sanctionne les dirigeants militants pour les otages en Afrique de l’ouest

Mardi 23 avril, les Etats-Unis d’Amérique ont imposé des sanctions aux dirigeants de groupes militants suite à la prise d’otages, dont des Américains, en Afrique de l’Ouest, selon les départements d’État et du Trésor.

 

Selon M. Blinken, le Département d’État américain a imposé des sanctions à sept dirigeants du Jama’at Nusrat al-Islam wal Muslimeen (JNIM) et d’Al-Mourabitoun pour leur implication dans la prise d’otages de ressortissants américains en Afrique de l’Ouest.

 

Le département du Trésor américain, à son tour, a imposé des sanctions à l’encontre de deux dirigeants du JNIM basés au Mali et au Burkina Faso. L’un est accusé d’avoir supervisé la détention d’un ressortissant américain. L’action de mardi gèle tous leurs avoirs américains et interdit généralement aux Américains de traiter avec eux.

Lire aussi :  Afrique de l'Ouest : sept Etats veulent renforcer leur coopération anti-djihadiste

 

« Le JNIM s’appuie sur la prise d’otages et la détention injustifiée de civils pour obtenir un effet de levier et semer la peur. C’est pour crée l’ angoisse et misère pour les victimes et leurs familles », a déclaré le sous-secrétaire au Trésor chargé du terrorisme et du renseignement financier, Brian Nelson.

 

Les sanctions contre les dirigeants de la branche ouest-africaine d’Al-Qaïda, appelée Jama’at Nusrat al-Islam wal Muslimeen (JNIM), et le groupe militant islamiste Al-Mourabitoun surviennent, pendant que Washington cherche à dissuader et à punir les détentions de citoyens américains à l’étranger.

 

« Nous n’hésiterons pas à utiliser les outils à notre disposition pour rapatrier les citoyens américains retenus en otages à l’étranger et pour dissuader de futures prises d’otages de nos citoyens », a dit Antony Blinken, le secrétaire d’État américain dans un communiqué.

Lire aussi :  Afrique de l’Ouest : plus de six millions d’enfants sous menace de malnutrition aiguë

 

Ces dernières années, les pays d’Afrique de l’Ouest ont été déstabilisés par des insurrections islamistes qui ont pris racine au Mali en 2012. Elles se sont propagées à toute la région du Sahel malgré des efforts militaires coûteux et soutenus par la communauté internationale.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

…la marmite des esclaves…(Carnet de Christian Gombo)

…pour mieux voir Moanda, cette ville-fleuve, ville-océan, oui Moanda, ville-poisson, ville-crabe, ville-crevette, ô Moanda ville-pétrole, ville-plage, ville-sable, sable mouvant, sable riant, sable coulant, sable...

Sur le même thème

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...

Kenya : un mort dans une manifestation contre les nouvelles taxes

Jeudi 20 juin, un manifestant a été tué lors d’une manifestation contre le projet de budget du gouvernement prévoyant d’instaurer de nouvelles taxes, selon...

Burkina Faso : «…On ne recule pas, on n’abandonne pas» (Ibrahim Traoré)

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, se montre rassurant deux après que l’armée a démenti toute « mutinerie » dans des...

Burkina Faso : conseil des ministres à Ouagadougou en présence du capitaine Traoré

Ce jeudi 20 juin, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, a présidé un conseil des ministres à Ouagadougou, selon la présidence, deux...

Sénégal-France : Bassirou Diomaye et Emmanuel Macron, un déjeuner pour faire connaissance

En séjour à Paris où il participe au Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales ce jeudi 20 juin, le président Bassirou Diomaye...