Zimbabwe : le fils et le neveu du président font leur entrée au gouvernement

Au Zimbabwe, le fils et le neveu du président Emmerson Mnangagwa ont fait leur dans le nouveau gouvernement du pays ce mardi 11 septembre.

Il s’agit d’un gouvernement de vingt ministre et dix ministre délégués. Les noms de Kudakwashe David Mnangagwa, fils du président, et de Tongai Mnangagwa retiennent l’attention. Ce mardi, les membres du nouveau gouvernement ont prêté serment.

« Cette nomination m’a vraiment surpris. Pendant toute la journée hier, je ne pouvais pas y croire », a déclaré Kudakwashe David Mnangagwa mardi à la presse, peu après sa prestation de serment.

En fait, le fils du président Mnangagwa a été nommé ministre délégué aux Finances. Il devra épaulera le ministre Mthuli Ncube, qui conserve son poste en dépit des critiques des opposants l’accusant d’être responsable du marasme économique et de l’inflation galopante dans le pays.

Lire aussi :  Le FMI refuse d’accorder un soutien financier au Zimbabwe

Le neveu du président, Tongai Mnangagwa, 45 ans, hérite pour sa part du Tourisme. Mais l’opposition dénonce la « pire » équipe gouvernementale nommée depuis l’indépendance en 1980.

« Composé d’amis (de Mnangagwa), de membres de sa famille, de soutiens fidèles et de personnalités parmi les moins qualifiées, le gouvernement est le pire depuis l’indépendance en 1980 », a aussitôt réagi Promise Mkwananzi, porte-parole du premier parti d’opposition, la Coalition des citoyens pour le changement (CCC).

Partisan d’une ligne dure et poids-lourd du parti au pouvoir depuis l’indépendance (Zanu-PF), Emmerson Mnangagwa avait succédé à la faveur d’un coup d’Etat à l’homme fort Robert Mugabe, écarté en 2017. Sa réputation d’être encore plus autoritaire que Mugabe lui vaut au Zimbabwe le surnom de « crocodile ».

Lire aussi :  Elections législatives au Zimbabwe : l’opposition accuse le pouvoir de tricherie

Les Zimbabwéens se sont rendus aux urnes les 23 et 24 août pour choisir leur président et leurs députés. La bataille opposait principalement la Zanu-PF au pouvoir depuis l’indépendance en 1980, au « Triple C » de Nelson Chamisa, avocat et pasteur de 45 ans.

M. Mnangagwa a été réélu avec 52,6% des suffrages exprimés, contre 44% pour M. Chamisa, qui avait revendiqué la victoire. Les observateurs internationaux ont souligné plusieurs irrégularités lors de ce scrutin.

La Rédaction 

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Burkina Faso : enlèvement du lieutenant-colonel Zoungrana poursuivi pour «tentative de déstabilisation»

Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel burkinabè Emmanuel Zoungrana, poursuivi pour des faits présumés de « tentative de déstabilisation » et remis en liberté provisoire mardi, a...

Sénégal : le président Bassirou Diomaye Faye attendu au Mali et au Burkina Faso

Le président Bassirou Diomaye Faye doit se rendre au Mali au Burkina Faso pour une visite officielle ce jeudi 30 mai, selon la présidence...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

Libye : Mohamed Oun reprend ses travaux après deux mois de suspension

Suspendu temporairement, Mohamed Oun, ministre du Pétrole et du Gaz du gouvernement d'unité nationale de Tripoli, a repris ses fonctions après deux mois de...