Biennale de Venise 2021: Germaine Acogny s’offre le « Loin d’or » de la danse

« La mère de la danse contemporaine africaine », la chorégraphe franco-sénégalais, Germaine Acogny a remporté le « Lion d’or » de la danse de la Biennale de Venise 2021. Le comité d’organisation de ce festival culturel la annoncé mardi 16 février dans un communiqué. Germaine Acogny succède à Syl La Ribot qui a remporté ce prix l’an passé.

L’artiste sénégalaise va, lors du 15e festival international de danse de la biennale de Venise, présenter son spectacle « Somewhere at the beginning ». Cet événement international est prévu du 23 juillet au 1er août 2021.

Cette danseuse sexagénaire est une grande figure de la danse contemporaine africaine. Elle croit en la capacité de son art, la danse, à changer la vie des gens. A travers la danse, Germaine Acogny partage sa passion. Elle considère la danse, comme étant un acte de transformation et de régénération.

Lire aussi :  Les congolais marquent les esprits dans la danse de création

« Sa contribution à la formation en danse et en chorégraphie des jeunes d’Afrique et la large diffusion de son travail dans son pays d’origine et dans le monde ont fait d’elle l’une des voix indépendantes qui ont le plus influé sur l’art de la danse », a rapporté le communiqué de la biennale de Venise relayé par l’AFP.

En 1968, elle a fondé son premier studio de danse africaine dans la capitale sénégalaise, Dakar. La danse africaine étant sa passion, elle publie un livre traduit en trois langues intitulé « La Danse Africaine ». Entre 1977 et 1982, la danseuse de 76 ans a, notamment dirigé Mudra Afrique, une école de danse fondée par Maurice Béjart et le premier président sénégalais, Léopold Sédar Senghor.

Lire aussi :  Les congolais marquent les esprits dans la danse de création

Avec son mari Helmut Vogt, Acogny a créé l’École des Sables. Cette dernière est un centre international de danses africaines traditionnelles et contemporaines. Elle a, officiellement ouvert ses portes en juin 2004 à Toubab Dialaw au Sénégal. Germaine Acogny est également auteure de plusieurs chorégraphies. Il s’agit notamment de Yewa, Eau sublime (2004), des Écailles de la mémoire avec Jawole Willa Jo Zollar (2007), ainsi que d’À un endroit au début mis en scène avec Mikaël Serre.

Trésor Mutombo

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

RDC/Football : 21 Léopards dames sélectionnés pour affronter le Sénégal en amical

Mercredi 10 juillet, Papy Kimoto, sélectionneur des Léopards dames de la RDC, a dévoilé la liste de vingt-et-un joueuses devant affronter le Sénégal en...

Au Niger, évasion de plusieurs détenus d’une prison de Koutoukale

Jeudi 11 juillet, plusieurs détenus se sont évadés de la prison de haute sécurité de Koutoukale, où sont incarcérés notamment des militants islamistes, selon...

Kenya/Athlétisme : Brigid Kosgei forfait pour les JO de Paris

Blessée, la Kényane Brigid Kosgei, vice-championne olympique en 2021, ne participera pas aux Jeux olympiques de Paris cet été.   La nouvelle est tombée après examen...

Sur le même thème

En Afrique du Sud, l’épopée des chemises bariolées de Mandela

La légende des chemises colorées de Nelson Mandela, qui avait passé trop d'années en prison pour supporter les costumes et cherchait un vestiaire plus...

RDC : Koffi Olomide au cœur de la controverse après ses propos sur la situation sécuritaire

Convoqué par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (Csac), Koffi Olomide, célèbre artiste musicien congolais, se retrouve dans la controverse après...

Les délires d’une Constance continue (Carnet de Christian Gombo)

Les délires d’une Constance continuent ! Le constat au pays, c’est la constance qui est une forme de contenance continue tant qu’on continuera dans...

RDC/Littérature : Festival Buku, clap de fin avec la remise du prix Patrice Lumumba à Stanis Bujakera

La 2ᵉ édition du Festival Buku s’est clôturée avec la remise du Prix littéraire Patrice Emery Lumumba au journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du...

30 joints encore…(Carnet de Christian Gombo)

Pour manger et boire la fumée de mes joints que je fais expirer à coup de souffle, parce que c’est plus facile de manger...