Les États du Sahel veulent créer une force conjointe pour combattre la menace djihadiste

Mercredi 06 mars, le Niger, le Burkina Faso et le Mali, dirigés respectivement par la junte, ont convenu de mettre en place une force conjointe pour faire face aux menaces sécuritaires sur leurs territoires, selon le chef des forces armées nigériennes.

 

Moussa Salaou Barmou indique dans une déclaration télévisée à l’issue d’une réunion avec ses homologues que la nouvelle force serait opérationnelle dès que possible pour relever les défis sécuritaires.

 

La violence dans la région, alimentée par la lutte qui dure depuis une décennie avec des groupes islamistes liés à Al-Qaïda et à l’État islamique, s’est aggravée depuis que les militaires des trois pays ont pris le pouvoir lors d’une série de coups d’État de 2020 à 2023.

Lire aussi :  Des hommes armés font exploser un pont au Burkina Faso

 

Elle a atteint un sommet en 2023.  Selon le groupe américain de surveillance des crises ACLED, le nombre de victimes des conflits dans le Sahel central a augmenté de 38 % par rapport à l’année précédente. Cette source renseigne que plus de 8 000 personnes, ont été tuées au Burkina Faso, l’année dernière.

 

Cette décision est le dernier signe d’un alignement plus étroit depuis que les trois voisins de la région du Sahel central, déchirée par les insurrections, ont rompu leurs liens militaires avec leurs alliés de longue date, notamment, la France. Ils ont formé un pacte de coopération connu sous le nom d’Alliance des États du Sahel (AES).

Lire aussi :  Niger : la Cédéao maintient les sanctions, mais adoucit le ton

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Au Nigeria, des hommes armés tuent près de huit personnes

Au moins huit personnes et près de 150 autres enlevées. Tel est le bilan avancé par les autorités lundi 27 mai après une attaque...

Mali : cinq soldats tués dans une attaque d’hommes armés

Au moins cinq soldats de l'armée malienne ont été tués et plusieurs autres blessés, lors d'une attaque des hommes armés, dimanche 26 mai dans...

Une vingtaine de morts dans une attaque d’hommes armés dans le centre du Mali

Une attaque d’hommes armés a fait une vingtaine de morts dans la région de Bandiagara, située dans le centre du Mali, samedi 25 mai,...

RDC/Ituri : l’armée tente de déloger les ADF de leur bastion à Mambasa

Les armées congolaise et ougandaise ont mené, jeudi 23 mai, une opération pour traquer des rebelles ougandais ADF dans le territoire de Mambasa en...

Dans l’est de la RDC, l’armée multiplie des offensives contre les rebelles du M23

L’armée congolaise, appuyée par les Wazalendo, tente de reprendre la main face aux rebelles du M23 et a annoncé avoir récupéré des localités dans...