Burkina Faso: Au moins cinq morts dans une attaque terroriste

Lire aussi

Plus de 5 personnes sont mortes lors d’une attaque d’hommes armés dans la mine d’or artisanale d’Anra dans le village de Pelhoure, Nord du Burkina Faso.

Selon le témoignage d’un responsable local, sous couvert d’anonymat à l’AFP, plusieurs volontaires pour la défense de la nation et autres combattants sont portés disparus après l’attaque de mercredi 25 novembre.

Les VDP sont une force qui comprend des civils qui aident l’armée du Burkina Faso dans son combat contre les différents groupes djihadistes actives dans le pays.

Ces volontaires reçoivent une formation de 14 jours, puis sont envoyés en patrouille et en mission de surveillance, équipés d’armes légères. Depuis la formation des premiers volontaires en novembre 2019, plus d’une centaine d’entre eux ont été tués dans les attaques des djihadistes.

Le Nord du Burkina Faso est la région la plus touchée par les attaques djihadistes, qui ont fait au moins 1 200 morts et contraint environ un million de personnes à fuir leurs maisons, selon les dernières estimations.

Jacques Elenge

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Tension Ethiopie-Soudan : Abiy Ahmed, joue-t-il à l’apaisement ?

Il ne devrait pas y avoir d'hostilités entre l’Ethiopie et le Soudan. C’est que pense Abiy Ahmed, Premier ministre...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img