Clin d’œil du nez (Chronique de Servais Koumako)

Lire aussi

J’ai le nez qui cool. Ce n’est pas nouveau mais bon à savoir.

Harmattan ou poussière? Poussière et harmattan! Harmattan et poussière! Harmattan de poussière! Les deux vont ensemble

Mon nez, lui, va seul, sans ses narines. Bouchées!

Il subit leurs affres en silence. Sans pleurer et sans gémir. Seules quelques gouttes de sa transpiration trahissent sa peine.

Nez d’ici, né ailleurs, il regarde, impuissant, le temps passer. Puis se dit que ce temps aussi passera.

À tous ceux qui sont enrhumés et ne le savent pas.  À vous, aussi, qui adorez enrhumer les autres, j’envoie ce clin d’œil du nez qui se frotte les oreilles.

Servais Koumako/ Togo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Zimbabwe : les infirmières maintiennent la grève malgré une hausse de salaires des autorités

Mardi 28 juin, l'Association des infirmières du Zimbabwe a rejeté la série des stratégies économiques du ministère des Finances...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img