L’amour est plus fort que la mort (Carnet de Christian Gombo)

Je pleure. Parce que pour moi, chaque être humain qui s’en va, c’est un crime contre l’humanité. Pour moi, l’humain n’a pas de couleur. L’humain n’a pas de religion. L’humain ne sent que son humanité et toutes les vies humaines se valent.

 

Une chose est sûre et ce sera toujours le cas, Dieu voulant : je suis contre toutes formes d’extrémisme. Surtout, l’extrémisme religieux. Je ne suis pas souvent d’accord avec ce que le Pasteur Marcelo raconte, mais je sais reconnaître les symptômes de l’amour dans la vie de quelqu’un. Une chose est sûre : le pasteur Marcelo aimait sa femme. Le pasteur Marcelo aime sa femme. Je suis triste pour lui. Je suis triste pour sa famille. Je suis triste pour ses amis. Je suis triste pour son église.

Lire aussi :  RDC : rentrée scolaire sans enseignant à Beni

 

L’amour le rendait si humain. Si ordinaire. Si beau. Si grand. Si homme. Si divin. Si naturel. Si fier. Si relaxe. Si chanceux. Si blanc. Si blanc dans un visage illuminé qui transpirait le bonheur. C’est peut-être une chose qu’il était incapable de cacher. C’est cela la force de l’amour, et j’ose à peine imaginer sa douleur. La vérité est qu’il ne sera jamais consolé.

 

Un tel amour ne s’oublie pas. Un tel amour ne s’efface pas. Un tel amour est tout simplement éternel ! L’amour est plus fort que la haine. L’amour est plus fort que la mort. Tant que Madame Blanche existera dans nos souvenirs, ce sera toujours un beau doigt d’honneur que nous ferons à la mort. J’ai été très surpris désagréablement et mon deuil solitaire suivra son cours. En tout, la vie est surprenante. Vivons. Vivons bien ! Beaucoup de courage au Pasteur Marcello Tunasi. Toute ma compassion à son Église.

Lire aussi :  RDC : au moins 7 personnes disparus après le naufrage d'une embarcation sur le lac Maï-Ndombe

 

Christian Gombo, Ecrivain

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Je m’appelle « Hybris » (Carnet de Christian Gombo)

Parce que je ne vois pas l’humain en enfer. C’est trop inhumain. Et … et Dieu est Amour n’est-ce pas ? Certains diront, oui...

Musique : «Lela», le ras-le-bol de RJ Kaniera sur la situation sécuritaire dans l’est de la...

Chanteur et auteur-compositeur, RJ Kaniera dénonce la situation sécuritaire dans l’est de la RDC, théâtre de combats entre l’armée congolaise et les rebelles du...

RDC: Koffi Olomide, une convocation qui fait réagir

Le célèbre artiste musicien congolais, Koffi Olomide, devait répondre à une invitation du parquet près la Cour de cassation, mais il se fait représenter...

En Afrique du Sud, l’épopée des chemises bariolées de Mandela

La légende des chemises colorées de Nelson Mandela, qui avait passé trop d'années en prison pour supporter les costumes et cherchait un vestiaire plus...