«Le journal du combat Ali Foreman que ma Grand-mère m’a offert n’a pas de prix » (témoignage de Fabrice Rashidy)

Cadre dans une entreprise de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, Fabrice Rashidy garde jalousement l’un des rares exemplaires du journal “Elima” paru le jour d’après le combat entre Ali et Foreman. C’est considéré comme étant l’un des plus grands moments de l’histoire de la légende de la boxe mondiale, le « Rumble in the jungle », combat qui avait opposé le 30 octobre 1974 à Kinshasa, en RDC (Zaïre à l’époque).

«J’ai le même âge que ce journal que m’a offert ma Grand-mère, quand j’ai eu mes 17 ans ou 18 ans», raconte Fabrice Rashidy.

Plus de 45 ans après, le journal qu’il garde comme le seul héritage de sa Grand-mère est placé dans un cadre dans son salon. Les pages quelque peu en lambeaux, mais, les images du combat et la valeur de ce trésor sont intactes. «Cette oeuvre a une valeur sentimentale énorme pour moi, une valeur inestimable. Les pages de ce journal n’ont pas de prix. Si aujourd’hui je dois le confier à quelqu’un, ce serait confier une partie de moi, une partie de mon histoire, une partie de l’âme de ma Grand-mère», explique Fabrice Rashidy, nostalgique et la gorge serrée. Son histoire est celle d’un bébé qui est né quelques mois avant le 30 octobre 1974. Alors qu’il est encore bébé, sa Grand-mère lui achète le journal paru, le jour d’après le combat de la jungle. A la Une du journal est écrit « Le KO du siècle ». Cette Grand-mère qui ne sait ni lire ni écrire garde ce cadeau pour son petit fils.

«La question que je pourrai poser à ma grand-mère aujourd’hui est celle de savoir, pourquoi m’avoir acheté ce journal? Connaissait-elle la portée histoire qu’allait avoir ce combat? Ça reste une énigme pour moi. Mais, à Foreman et Ali, j’aurais aimé leur demander ce que le combat représentait pour eux? Pourquoi au Congo? Aujourd’hui, on ne peut pas parler de la carrière d’Ali et de Foreman sans faire allusion à ce combat», analyse Fabrice Rashidy.

Combat Ali-Foreman (@sahutiafrica)

Lorsqu’il reçoit son cadeau, le jeune homme qui s’apprête à aller en Europe est un peu déçu de recevoir de sa Grand-mère, des papiers d’un journal. Il le prend tout de même. Des années après, il commence à comprendre la portée histoire du combat de la Jungle et réalise la valeur du journal qu’il a. L’un des rares exemplaires encore en circulation, qu’il compte même sécuriser. «Quand j’ai compris la valeur de l’oeuvre, j’avais déjà perdu la première de couverture. Mais, je suis encore étonné d’avoir ce journal malgré les déplacements que j’ai effectués à travers le monde. Après ma compréhension de la portée historique de l’évènement, je me suis engagé dans la cause noire, j’ai lu et regardé des documentaires. Mais, la question à laquelle je n’aurais pas de réponse est celle de savoir est-ce ma Grand-mère savait que cet évènement allait avoir un retentissement mondial?»

En attendant, Fabrice Rashidy garde ce bien précieux, le seul héritage qu’il a de sa Grand-mère, qu’il n’a pas vu le jour de son décès.

Jacques Matand’

Les plus lus

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

Carnet de Christian Gombo : Anatomie du désespoir (Espoir d’un futur ministre de je ne sais quoi…)

Hier, j’ai mangé le soleil parce que j’avais faim. Très faim. Et bizarrement, au fond de mes entrailles, je sens aujourd’hui l’hiver. Un terrible...

Littérature : «Pollution de l’information : Fake News et journalisme dans le monde et en RDC», un...

En présentant son livre « Pollution de l’information : Fake News et journalisme dans le monde et en RDC » ce vendredi 5 avril,...

Moi et moi seul (Carnet de Christian Gombo)

Moi et moi seul. Ténèbre d’un soleil en perdition. Enfer d’un paradis perdu. J’épuise l’absurde à force de vivre ma différence. Je vide le...

Pourquoi le Gouvernement tarde à arriver ? (Carnet de Christian Gombo)

La question du moment. A vrai dire c’est la seule question essentielle actuellement. Et en ce poison d’avril sachez le bien : demain on...

RDC/Musique : Ferré Gola invité au festival Couleur café de Bruxelles

Ferré Gola, artiste musicien congolais, est parmi les invités du Festival Couleur Café de Bruxelles, capitale de la Belgique, prévu du 28 au 30...