Les artistes saluent la mémoire de Sindika Dokolo

Lire aussi

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais, Sindika DOKOLO, nous a quittés, ce jeudi 29 octobre 2020 à Dubai, dans des circonstances encore très floues. Certaines sources médiatiques parlent d’un accident, sans donner plus de précision. L’annonce de sa disparition a semé l’émoi sur les réseaux sociaux africains, particulièrement dans les milieux artistiques où les hommages se multiplient.

La toute première fois que j’ai entendu parler de Sindika Dokolo, c’était en 2007, il y a donc treize ans. A son initiative, l’Afrique venait de disposer de son propre pavillon, à la 52è édition de la Biennale de Venise, l’un des plus prestigieux événements artistiques de la planète. Depuis la création en 1895 de cette importante rencontre en Italie, le continent noir n’y avait jamais participé. Sindika Dokolo y a exposé une partie de sa propre collection. A cette époque, l’art contemporain africain ne rencontrait que très peu de considération dans le monde, y compris sur le continent. Le marché de l’art, avec ses dizaines de milliards de dollars de chiffres d’affaires annuels, nous tournait résolument le dos. Par son engagement et ses ressources personnelles, Sindika Dokolo a fortement participé à ouvrir la voie à une présence africaine certes aujourd’hui encore très timide, néanmoins constante, et grandissante, dans toutes les rencontres artistiques internationales.

La collection d’art Sindika Dokolo est une fierté pour nous tous, amis de l’art et de la culture. Elle compterait un millier de pièces, rassemblant une centaine d’artistes, en provenance essentiellement du continent. Des peintures, sculptures, dessins, photographies… dont des pièces majeures. Avec son décès, les artistes africains perdent un mécène militant et engagé à leurs côtés. Un profil assez rare dans nos pays où l’argent méprise l’art et où les projets de développement se passent de la culture. Il nous quitte à un moment où le débat sur la restitution des objets d’art africain est vivace : sur ce front-là aussi, Sindika Dokolo a joué un rôle moteur, avec ses sorties médiatiques, et ses prises de position en faveur du retour des œuvres sur leurs terres natales.

Eric Wonanu (artiste peintre, plasticien du Togo).

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Près de 22 migrants maliens meurent noyés dans un naufrage aux côtes libyennes

Mardi 5 juillet, au moins vingt-deux migrants originaires du Mali, dont trois enfants, ont péri dans un naufrage au...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img