Nigeria : le nombre de morts de la fièvre de Lassa passe à 171

Lire aussi

Au Nigeria, le nombre de décès de la fièvre de Lassa a franchi la barre de 171 cette année et que le taux de létalité est de 18,6%, inférieur à celui de la même période l’année dernière, qui était de 23,3%. L’annonce a été faite par les Centres nigérians de contrôle des maladies (Ncdc) lundi 19 septembre.

Et ce, malgré les mesures prises par le gouvernement pour réduire les infections à travers le pays.

« Un total de 917 cas confirmés, avec 6.660 cas suspects enregistrés depuis le 1er janvier. Dans la seule semaine du 5 au 11 septembre, huit nouveaux cas confirmés et un décès ont été enregistrés », a noté le Ncdc.

Jusqu’à présent, les 25 Etats du pays ont enregistré au moins un cas confirmé dans 102 des 774 zones de gouvernement local, selon l’agence.

« Le NCDC reste déterminé à soutenir les équipes de santé publique des États pour atteindre l’objectif de réduire le taux de létalité de la fièvre à un seul chiffre », a ajouté le communiqué.

L’agence de contrôle des maladies distribue actuellement des produits d’intervention médicale aux Etats et aux centres de traitement dans le cadre de mesures visant à contrôler la propagation de la maladie.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la fièvre de Lassa est une maladie hémorragique virale aiguë causée par le virus Lassa, un membre de la famille des virus arénavirus.

Les humains sont généralement infectés par le virus par exposition à des aliments ou à des articles ménagers contaminés par l’urine ou les matières fécales de rats mastomys infectés.

Ali Maliki

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : Y’Afrika, l’art au service de l’éducation

Faire du festival Y’Afrika, un lieu de rencontre et de sensibilisation sur les cultures africaines par le biais de...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img