RDC/Ituri : un milicien de la Codeco viole une femme et tue son enfant à Mongbwalu

Lire aussi

Une femme a été violée et son bébé tué par un élément de la milice Coopérative pour le Développement du Congo (Codeco) au quartier Kilo-Moto dans la commune de Mongbwalu en Ituri, dans l’est de la RDC. Une responsable a rapporté cette information à Sahutiafrica.

Cet acte a suscité colère et indignation. Jeanne Ndjangusi, responsable intérimaire du bureau Genre, famille et enfants de cette entité du territoire de Djugu parle « d’abandon des autorités locales à sécuriser des populations ».

« La femme a été violée, battue, mais aussi blessée à couteau par son bourreau après s’être sauvée de justesse, en laissant son bébé, qui a par la suite été tué quelques instants après. Tout ça aux yeux des autorités locales qui s’en fou de protéger les civiles et leurs biens » déplore Mme Ndjangusi.

Pour la société civile locale, il est impératif que le gouvernement congolais accélère « le processus de désarmement et démobilisation des miliciens pour permettre à la population de vaquer librement à ses occupations et mettre fin aux cycles de violence à l’Est du Congo ».

Contacté, les autorités locales disent suivre la femme, qui est admise aux soins dans une structure de santé à Mongbwalu.

Malgré l’état de siège instauré il y a plus d’un an, la situation sécuritaire reste précaire dans la province de l’Ituri. Des groupes armés tuent, volent, violent, kidnappent et incendient des maisons.

Reagan Kimbale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : Y’Afrika, l’art au service de l’éducation

Faire du festival Y’Afrika, un lieu de rencontre et de sensibilisation sur les cultures africaines par le biais de...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img