Attentat de Bamako en 2015: Peine de mort contre les accusés

Après deux jours d’un procès placé sous haute sécurité, la justice malienne a jugé coupable les deux accusés de l’attentat de Bamako en 2015, Fawaz Ould Ahmed et Sadou Chaka, à une peine de mort, mercredi 28 octobre.

C’est près de quarante ans une telle peine n’a pas été prononcée au Mali. Le procureur a requis la peine capitale.

Après une très courte délibération, le président a décidé du paiement d’une amende de 10 millions de francs CFA.

Les accusés Mauritanien Fawaz Ould Ahmed, dit « Ibrahim 10 » et le malien Sadou Chaka, ont été reconnus coupables des attentats perpétrés à l’hôtel Radisson Blu et au restaurant La Terrasse. Ces attaques avaient fait 25 victimes dans la capitale malienne.

Un troisième prévenu, Abdoulbaki Abdramane Maïga, absent au procès, a lui aussi été condamné par contumace à la peine capitale.

Dans la matinée, l’accusé Fawaz Ould Ahmed revendiqué les deux attentats en se disant « fier » d’avoir agi « par vengeance » après la publication des caricatures du prophète Mahomet par l’hebdomadaire français Charlie Hebdo en 2015.

Tout récemment en France, Samuel Paty, professeur, a été décapité le 16 octobre dernier pour avoir montré les mêmes caricatures à ses élèves.

Inès Kayakumba

Les plus lus

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

RDC : nouvelle plainte pour éclaircir les circonstances de la mort de Chérubin Okende

En déposant une nouvelle plainte au parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe ce lundi 15 avril, la famille de Chérubin Okende, ancien...

Le Nigeria récupère 26 millions Usd sur fond d’une enquête contre un ministère

Au Nigeria, la Commission des crimes économiques financiers (Efcc), agence anti-corruption, a, dans un communiqué publié dimanche 14 avril, annoncé avoir vingt-six dollars dans...

Au Comores, des dizaines de personnes s’évadent de prison de Moroni

Ce jeudi 11 avril, des dizaines de prisonniers se sont évadés dans une prison de Moroni, la capitale, selon les autorités comoriennes. Ces détenus ont...

Afrique du Sud/Football : six suspects arrêtés après le meurtre d’un joueur de Kaizer Chiefs

Ce mercredi 10 avril, la police sud-africaine a annoncé avoir arrêté six suspects, une semaine après le meurtre de Luke Fleurs, footballeur qui évoluait...