Cameroun: le personnel d’appui de l’Université de Maroua en grève 

La situation à l’Université de Maroua à l’extrême nord du Cameroun est préoccupante. Et pour cause, le personnel d’appui de cet Alma mater est en grève. Les grévistes demandent des réponses concrètes à leurs revendications qu’elles qualifient de légitimes. Les revendications portent sur des problèmes essentiels qui affectent directement la vie et le bien-être des travailleurs

entre autres, le non-paiement des arriérés de salaires qui reste leur problème majeur. Sans compter le retard persistant dans le versement des salaires qui met en péril la stabilité financière des employés et compromet leur capacité à subvenir à leurs besoins essentiels. Cela crée une situation de stress financier pour les employés et leurs familles.

De plus, l’absence d’application du décret du 21 mars 2023 portant revalorisation du SMIG est une source d’injustice et de frustration chez les grévistes. Malgré les promesses faites, les travailleurs constatent que les mesures censées améliorer leurs conditions salariales ne sont pas mises en œuvre, et remet en question la confiance qu’ils accordent aux autorités universitaires.

Un autre point soulevé par les grévistes est l’absence d’un profil de carrière propre pour les personnels d’appui. Le manque des perspectives d’évolution professionnelle clairement définies crée un sentiment d’incertitude et de stagnation chez les travailleurs.

Enfin, le non-paiement des prestations sociales par la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS). Ils doivent pouvoir bénéficier de la sécurité sociale et d’autres avantages. Le non-paiement de ces prestations met en péril encore une fois la sécurité financière des employés et de leurs familles.

Malgré les discussions entamées pour résoudre la crise, les résultats concrets se font attendre. Les travailleurs sont laissés dans l’incertitude et la précarité, sans réponse satisfaisante à leurs revendications.

EPHRAIM KAFUTI

Les plus lus

Nigeria : près de sept morts dans l’attaque d’hommes armés dans l’Etat de Katsina

Des hommes armés, appartenant à une communauté, ont tué au moins sept personnes dans l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigeria, dans la...

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

RDC : Didier Budimbu et l’ambition de redorer l’image du stade des Martyrs

Après une visite au stade des Martyrs de la pentecôte à Kinshasa, capitale congolaise, Didier Budimbu, ministre congolais des Sports, veut « redorer son...

Football : la CAF dévoile les dates officielles de la CAN 2025

Vendredi 21 juin soir, la Confédération Africaine de Football (CAF) a, dans un communiqué, dévoilé les dates officielles de la prochaine édition de la...

RDC : «le commerce de pommes de terre impacté par l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri»...

La production et la vente de pomme de terre sont affectées par l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri, dans l’Est de la RDC, affirme...

Sur le même thème

RDC : grève dans les établissements d’enseignement supérieur au Sud-Kivu

En RDC, les enseignants d’établissements d’enseignement supérieur et universitaire ont lancé un mouvement de grève général de quatorze jours, dénonçant le retard récurrent dans...

Nigeria : 620 000 $ de rançon exigées pour la libération des élèves pris en otage

Après un kidnapping de masse dans une école dans l'Etat de Kaduna dans le nord-ouest du Nigeria, un groupe d'hommes armés exigent une rançon...

Est de la RDC : l’Unicef appelle à protéger les enfants

Alors que les combats font rage près de Saké, dans l’est de la RDC, l’Unicef a, dans un communiqué, appelé les parties impliquées dans...

Au Sénégal, l’Université Assane-Seck fermée après la mort d’un étudiant dans une manifestation

Les activités à l’Université Assane-Seck, située à Ziguinchor, sud du Sénégal, ont été suspendues après la mort d’un étudiant dans une manifestation contre le...

Au Tchad, les étudiants déclenchent une grève illimitée

Au Tchad, les étudiants ont décrété une grève illimitée à partir du jeudi 1er février pour exiger la réinscription de leurs condisciples, exclus pour...