C’est qui le patron? (Carnet de Christian Gombo)

Lire aussi

-Halte citoyen! Temps d’incertitude, de transpiration, de traumatisme, de doute, de peine, de peur, etc. Le tout traverse mon âme d’un trait.

-Vous n’avez pas mis votre masque…

Mince! C’est un policier. Dans ce monde en bal masqué, je suis démasqué. Mais une défaillance pourrait me sauver la mise. Je la tente.

-Vous non plus monsieur l’agent, vous n’avez pas mis votre masque… Il en fallait pas moins pour titiller sa bestialité ressuscitée.

-Comment ça? Vous osez défier l’Etat? L’Etat c’est moi et j’ai l’ordre de mission.

Cette insolence risque de vous coûter cher sans compter l’amende…

Je baisse d’un ton. Mais, le sort est jeté et je ne dois assumer. L’infraction est commise. Mais, je ne suis pas le seul à avoir enfreint la loi. Même le représentant de l’autorité de l’Etat l’a aussi fait. Pour lui, rien ne va lui arriver. Moi, je dois payer, encore et encore. Je tente une négociation. Hélas, ça tourne en ma faveur.

-Il faut savoir bien parler aux autorités Monsieur, me lance l’agent.

Sa rage a baissé d’un cran. Adoucit par la sagesse des Kinois, je glisse quelques billets dans le creux de la main de l’agent. En un laps de temps, ils disparaissent dans l’une des nombreuses poches de sa tenue. Oui, il y a plusieurs. Je peux enfin me sortir de cette situation.

-Cache-nez, cache-nez, crie un vendeur sur la route, certains se faufilent même entre les voitures. J’en achète un. Il est depuis, dans mes poches ou suspendu à mon menton. N’est-ce pas beau tout ça? La vie est belle non!

Christian Gombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Zimbabwe : les infirmières maintiennent la grève malgré une hausse de salaires des autorités

Mardi 28 juin, l'Association des infirmières du Zimbabwe a rejeté la série des stratégies économiques du ministère des Finances...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img