Combats violents dans l’est de la RDC où est arrivé un avion d’aide

Des combats font rage vendredi entre l’armée et les rebelles du M23 dans l’est de la République démocratique du Congo à moins de 30 km de la grande ville de Goma, où un avion d’aide européenne d’urgence a atterri à la mi-journée, a constaté une équipe de l’AFP.

L’appareil est le premier affrété dans le cadre d’un pont aérien humanitaire civil annoncé samedi par l’Union européenne pour venir en aide aux populations affectées par les combats.

Goma est le chef-lieu du Nord-Kivu, province dans laquelle le M23, soutenu par le Rwanda selon Kinshasa et des experts de l’ONU, a conquis depuis l’année dernière de vastes pans de territoire. La plupart des voies terrestres d’approvisionnement de la cité sont coupées et Goma se retrouve coincée entre le Rwanda à l’est, le lac Kivu au sud et les rebelles au nord et à l’ouest.

La ville compte plus d’un million d’habitants, auxquels se sont ajoutés des milliers de déplacés de guerre, chassés de leurs villages par les combats. L’avion d’aide a notamment apporté des abris d’urgence, des kits d’hygiène et des médicaments.

Lire aussi :  RDC : «il n’y a plus une poursuite contre Salomon Kalonda…» (Hervé Diakiese)

A Genève, le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) a fait part de son inquiétude pour les nombreux déplacés du conflit. En un an, plus de 800.000 ont dû fuir leurs maisons et rien qu’en février ils étaient 300.000.

« Les besoins des populations vulnérables se multiplient, alors que les conditions déjà difficiles se détériorent et que les ressources des sites surpeuplés cèdent sous la pression des nouveaux arrivants », a déclaré Matthew Saltmarsh, porte-parole du HCR. Les équipes humanitaires, a-t-il ajouté, font en outre état de « témoignages horribles de violations des droits humains ».

Sur le terrain, selon des sources locales, après une journée d’accalmie jeudi, les affrontements ont repris tôt vendredi à l’ouest de Goma, au niveau du village de Murambi, à moins de 30 km de la ville. Entre ce village et Goma se trouve la cité de Saké, considérée comme le dernier verrou sur la route vers la capitale provinciale.

Lire aussi :  RDC : des réactions après la libération provisoire de Vital Kamerhe

« La population est de nouveau dans la psychose », a déclaré par téléphone à l’AFP Léopold Busanga, président de la société civile de Saké.

D’autres combats sont signalés plus au nord, à environ 70 km de Goma, selon un responsable local.

Après plusieurs annonces d’arrêt des hostilités restées sans effet ces derniers mois, un cessez-le-feu était censé entrer en vigueur mardi.

La veille, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, exhortait la rébellion à se conformer à cette trêve, tandis que samedi, le président français Emmanuel Macron, en visite à Kinshasa, menaçait de sanctions les parties au conflit qui ignoreraient cette nouvelle échéance.

Mais les armes ne se sont pas tues et le M23 a continué à étendre son territoire. Une délégation du Conseil de sécurité de l’ONU est arrivée jeudi soir à Kinshasa pour une visite de trois jours en RDC. Elle doit séjourner samedi et dimanche à Goma.

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

Burkina Faso : quand le capitaine Traoré charge ses voisins ivoirien et béninois

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, s’est, lors d’un discours devant les forces vives, montré très critique à l’encontre...

Est de la RDC : Kinshasa appelle à des «sanctions sévères» contre Kigali

Quelques jours après la publication du récent rapport d’un groupe d’experts onusiens sur la situation sécuritaire dans sa partie orientale, Kinshasa appelle à des...

RDC/Football : 21 Léopards dames sélectionnés pour affronter le Sénégal en amical

Mercredi 10 juillet, Papy Kimoto, sélectionneur des Léopards dames de la RDC, a dévoilé la liste de vingt-et-un joueuses devant affronter le Sénégal en...

Sur le même thème

Est de la RDC : plus d’un million d’enfants sous menace de malnutrition aiguë

En RDC, plus d'un million d'enfants sont menacés de malnutrition aiguë suite à la montée de la violence au Nord-Kivu, théâtre de combats entre...

Nigéria : plusieurs élèves meurent dans l’effondrement d’une école dans l’Etat du Plateau

Plusieurs élèves ont péri et d’autres pris au piège dans l’effondrement partiel de leur établissement scolaire, alors qu’ils passaient les examens ce vendredi dans...

Au Niger, évasion de plusieurs détenus d’une prison de Koutoukale

Jeudi 11 juillet, plusieurs détenus se sont évadés de la prison de haute sécurité de Koutoukale, où sont incarcérés notamment des militants islamistes, selon...

Afrique du Sud : l’accident de minibus scolaire fait une dizaine de morts

Au moins treize personnes, dont douze enfants, ont péri dans un accident de la route dans la province de Gauteng, située dans le nord...

Retrait de la Monusco au Nord-Kivu : Kinshasa ne veut pas précipiter les choses

Alors que les Casques bleus se sont retirés du Sud-Kivu, le gouvernement congolais n’entend pas précipiter le retrait de la Monusco au Nord-Kivu, en...