Congo : le Beach de Brazzaville sera délocalisé à cause de l’étiage

Lire aussi

RDC : près de huit miliciens FPIC neutralisés en Ituri

Près de huit miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été tués à Komanda, dans...

Burkina Faso : reprise du dialogue entre le pouvoir et l’opposition

Le dialogue politique entre le pouvoir et l'opposition burkinabé concernant la sécurité ainsi que la réconciliation nationale a repris...

Mali : «Nous sommes dans la logique de respecter nos engagements tout en étant réalistes» (Choguel Maïga)

« Nous avons expliqué à nos partenaires de la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (Cédeao) que nous allons...

Le Beach de Brazzaville sera délocalisé d’ici le mois d’août, ont annoncé les autorités portuaires congolaises jeudi 15 juillet. Cette décision fait suite à la baisse du niveau d’eau au Beach de Brazzaville de 5 à 10 centimètres par jour qui handicape la navigation des canons rapides. D’après les autorités, cette baisse du niveau d’eau est due à la saison sèche.

«Nous avons trouvé un site fermé depuis plusieurs années pour des travaux d’aménagement. C’est le lieu idéal pour délocaliser les activités du Beach. Il faut très rapidement rendre ce site opérationnel pour maintenir des échanges entre Brazzaville et Kinshasa», a indiqué Daniel Molongadzeyi, directeur général du port autonome de Brazzaville et ports secondaires.

«La solution, c’est le dragage car la délocalisation est une alternative momentanée. Il faut normalement procéder au dragage du site du beach de Brazzaville de façon régulière. Mais cela demande des moyens financiers et matériel énormes», a préconisé Levy Sylver Ayissou, chef de de service hydrographie du Beach de Brazzaville.

Achille Tshitoko

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

RDC : près de huit miliciens FPIC neutralisés en Ituri

Près de huit miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été tués à Komanda, dans...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -