Couvre-feu ou couvre-frais… (Carnet de Christian Gombo)

Lire aussi

Les artistes en perdition ne savent plus à quel saint se vouer. Les seins de muses riches en lait d’inspiration ne servent plus à rien. Car, comment produire du lait d’inspiration fraîche sans frais? Comment publier sans argent? Comment développer l’art sans subvention? Dans l’entre-temps tous les marchés restent ouverts bars, églises (oups j’allais dire bars qui glissent, bars sans barrière)…

Couvre-feu ou couvre-frais…

Dans cette lutte infernale pour détruire la culture, car le Covid-19 est l’être le plus cultivé qui soit selon les experts. Alors ils ont décidé de lui couper l’herbe sous les pieds. Car ce n’est pas n’importe quel être qui a le pouvoir de la mutation. Ça demande un grand savoir, un grand savoir faire et surtout beaucoup de culture. C’est cette qui culture qui permet à cet maudit Covid-19 de s’entêter. Qu’ils aillent plus tôt en vacances sans cachet. Ça leur apprendra à être un vecteur de transmission du Covid-19…

Couvre-feu ou couvre-frais…

On veut savoir, car même l’éducation nationale déjà en souffrance va devoir se reposer. Le Covid-19 est trop instruit alors il faut nuire à son instruction. Plus de cours, plus d’écoles, attendons seulement le vaccin en 2021…

Couvre-feu ou couvre-frais…

Les avis sont partagés. N’empêche, cela permettra à beaucoup d’hommes en uniforme de bien fêter la fin d’année pendant que beaucoup d’autres sont dans l’incertitude du lendemain…

Christian Gombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Ouganda : Kizza Besigye, opposant au régime libéré sous caution

En Ouganda, le vétéran de l’opposition Kizza Besigye est libéré par un tribunal sous caution. C’est ce qu’ont annoncé...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img