Covid-19 : l’OMS déplore le faible taux de vaccination des agents de santé en Afrique

Lire aussi

L’Ouganda va construire des routes dans l’Est de la RDC

L’Ouganda va construire des routes dans l’État de la RDC, voisine dans le cadre d’une coopération entre les deux...

Tchad : grève des étudiants de la faculté de médecine à l’Université de N’Djamena

Lundi 6 décembre, les salles de cours sont restées désertes dans la faculté de médecine de l’Université de N’Djamena...

RDC : Vital Kamerhe va quitter la prison

Après plus d’un an en détention, Vital Kamerhe, ex-directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, vient d’obtenir une liberté...

En Afrique, seul un agent de santé sur quatre a été vacciné contre le Covid-19. L’organisation mondiale de la santé a déploré ce faible taux de vaccination lors d’une conférence de presse ce jeudi 25 novembre. Selon l’OMS, ce chiffre représente 27% des agents de santé sur le continent.

« La majorité des agents de santé africains manquent toujours de vaccins et restent dangereusement exposés à une infection grave au COVID-19. À moins que nos médecins, infirmières et autres travailleurs de première ligne ne bénéficient d’une protection complète, nous risquons un retour en arrière dans les efforts visant à lutter contre cette maladie. Nous devons nous assurer que nos établissements de santé sont des environnements de travail sûrs », a déclaré Matshidiso Moeti, directrice régional de l’OMS pour l’Afrique.

Elle affirme que le risque d’infection des agents de santé augmente chaque fois que les cas augmentent. Cette tendance est observée au cours des trois vagues précédentes de la COVID-19.

« Seize pays de la région ont moins d’un agent de santé pour 1000 habitants. Toute perte de ces travailleurs essentiels à cause de la Covid-19 a donc un impact considérable sur la capacité de prestation de services. Cinq pays représentent environ 70 % de toutes les infections au coronavirus signalées chez les agents de santé : l’Algérie, le Ghana, le Kenya, l’Afrique du Sud et le Zimbabwe », a-t-elle indiqué.

Selon l’OMS, il y a eu plus de 150.400 infections à la Covid-19 chez les agents de santé à travers l’Afrique. « Avec une nouvelle vague de cas qui menacent l’Afrique après les fêtes de fin d’année. Les pays doivent accélérer de toute urgence le déploiement des vaccins auprès des agents de santé », a-t-elle ajouté. Mais aussi, il faudrait encourager la vaccination des agents de santé en Afrique.

Ali Maliki

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

L’Ouganda va construire des routes dans l’Est de la RDC

L’Ouganda va construire des routes dans l’État de la RDC, voisine dans le cadre d’une coopération entre les deux...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -