Fin de l’épidémie du virus de Marburg au Ghana

Lire aussi

Deux mois après avoir recensé trois cas, le ministère ghanéen de la Santé a, ce vendredi 16 septembre, annoncé la fin de l’épidémie du virus de Marburg, selon un communiqué de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le pays n’a pas enregistré un nouveau cas pendant quarante-deux jours. La Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, affirme que le Ghana a été « rapide et robuste » bien qu’il n’ait pas d’expérience avec le virus.

Au Ghana, cette épidémie a été déclarée pour la première fois le 7 juillet. Le pays a recensé trois cas, dont deux mortels. Transmis à l’homme par les chauves-souris frugivores, le virus de Marburg manifeste de façon soudaine, avec une forte fièvre, des céphalées intenses.

Selon l’OMS, les taux de létalité ont varié de 24% à 88% lors des épidémies précédentes, en fonction de la souche virale et de la gestion des cas. « Marburg est une maladie effrayante, car elle est très infectieuse et mortelle. Il n’existe aucun vaccin, ni traitement antiviral. Toute épidémie de Marburg est une préoccupation majeure », a indiqué Mme Moeti.

En septembre 2021, l’agence onusienne avait annoncé la fin du premier épisode du virus de Marburg en Afrique de l’Ouest. C’était quarante-deux jours après l’identification d’un unique cas en Guinée.

Trésor Mutombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/ESU : des étudiants en terminale se plaignent de la grève des professeurs

« Nous venons fraîchement de finir le stage et nous sommes rentrés à l’Ifasic pour finir les deux cours qui...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img