G5-Sahel: 1200 soldats tchadiens disponibles pour lutter contre les jihadistes

Idriss Déby Itno, président du Tchad, a annoncé l’envoi de 1200 soldats dans la zone entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso, pour lutter contre les jihadistes, lundi 15 février, à l’ouverture du 7ème sommet des Chefs d’Etats du G5 Sahel. Cette zone connue sous le nom des « trois frontières », est le carrefour où les jihadistes des différents groupes de la région du Sahel sont le plus actifs. 

Ouvert à Ndjamena au Tchad, ce sommet est basé sur les «orientations stratégiques pour une nouvelle vision d’un Sahel stable et prospère au service des peuples». Le Tchad va prendre la présidence du G5 Sahel cette année après la Mauritanie, et Idriss Déby Itno veut rendre effectif le déploiement des troupes tchadiennes pour lutter contre les jihadistes. Cette annonce avait déjà été faite, il y a un an de cela. 

Alors que la région du Sahel est affectée par le terrorisme, les Chefs d’Etat du Burkina Faso, de la Mauritanie, du Niger, du Tchad et les autorités maliennes, veulent trouver les moyens efficaces pour éradiquer le terrorisme dans cette partie de l’Afrique. Les Chefs d’Etats africains, doivent travailler à mobiliser les troupes dédiées à la lutte contre les jihadistes dans le cadre du G5-Sahel, mais aussi trouver les financements possibles pour «la montée en puissance de la force conjointe du G5 Sahel en coordination avec le secrétariat exécutif», a fait Moussa Faki Mahamat , président de la commission de l’Union africaine.

Lire aussi :  Mali : IBK, un leader avec un entourage gênant ?

C’est ce 16 février que se clôture le 7ème sommet du G5 Sahel. 

Nicole Kavira

Les plus lus

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

L’Italie et la Tunisie font bloc pour lutter contre l’immigration clandestine

En séjour à Tunis, capitale de la Tunisie, Giorgia Meloni, Première ministre italienne, a échangé avec le président Kais Saied pour renforcer la coopération...

Au Soudan, des combats entre l’armée et les forces paramilitaires ensanglantent le Darfour

Au Soudan, près de vingt-cinq personnes ont péri dans des combats entre l’armée et les Forces paramilitaires de soutien rapide (FSR) à el-Facher, situé...

Au Soudan, une génération d’enfants «détruite» en une année de guerre

Amna Ishaq, déplacée du Darfour, ne nourrit plus ses enfants « qu'une fois par jour, voire pas du tout ». Après une année de guerre au...

Après un an de guerre, des Soudanais se remémorent leurs rêves partis en fumée

Au début, en 2018, de la révolution au Soudan, Omar Ushari n'aurait jamais imaginé être un jour réfugié au Caire, après avoir fui la...

Mozambique : près de huit morts dans un naufrage sur le fleuve Zambèze

Le naufrage d’un bateau de pêche sur le fleuve Zambèze a fait au moins huit morts lundi 15 avril dans la province de Sofala,...