Gabon: l’église sous surveillance

Les fidèles catholiques ont joué la carte de prudence dimanche 25 octobre 2020 au Gabon. Les consignes du gouvernement ont été respectées pour le deconfinement progressif des lieux de culte prévu pour le 30 octobre prochain dans le stricte respect d’une série de mesures.

L’ordre public a été maintenu. Des contingents de gendarmes et des policiers ont été déployé autour des églises sur l’ensemble du territoire Gabonais, pour faire respecter le protocole d’allègement des mesures de lutte contre la pandémie dans les lieux de culte.

À l’église Saint- Christophe dans la commune d’Akanda, la police a dispersé quelques manifestants. Quelques heures avant, ils voulaient organiser une marche pacifique de solidarité avec les leaders religieux. Sur place, il n’y a pas eu de messe. Ce dimanche est significatif pour les catholiques du Gabon, car il marque l’ouverture de l’année pastorale selon un fidèle rencontré près de la paroisse.

L’appel à la mobilisation ordonné par la conférence épiscopale du Gabon a été partiellement suivi. Dans la province du Woleu Ntem (Oyem), des bruits de grenades ont été entendu. Les forces de sécurité et de défense en auraient fait usage pour dissuader quelques personnes qui ont tenté d’organiser des rassemblements de plus de 30 personnes, qui sont interdits.

Le ministre gabonais de l’intérieur estime que les Gabonais ne devraient pas négliger les mesures édictées par le Comité de pilotage du plan de riposte contre la covid-19. Un protocole a été élaboré pour la réouverture des lieux de culte. Celui-ci entre en vigueur à compter du 30 octobre 2020. Le protocole prévoit:

– Pas plus de 30 personnes par séance de culte ;

– obligation pour les fidèles de présenter un test négatif renouvelable tous les 14 jours ;

– suspension du service de l’Eucharistie aux fidèles ;

– l’offrande est transférée à l’église sous forme de monnaie électronique, etc.

Moins d’un millier de personnes sur l’ensemble du territoire national auraient effectué le déplacement pour l’église dimanche 25 octobre 2020. Selon certaines sources au sein du ministère de l’intérieur.

Charles Stéphane Mavoungou

Les plus lus

Est de la RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions à six...

Mardi 20 février, six responsables de cinq groupes armés, actifs dans l’est de la RDC, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des...

Au Burkina Faso, la junte suspend la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal

Ce mercredi 21 février, la junte a, dans un communiqué, suspendu la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal, semi-mécanisé et d’autres produits au Burkina...

RDC : Vital Kamerhe chez l’Informateur Augustin Kabuya

Après un tête-à-tête avec Augustin Kabuya, Informateur désigné, Vital Kamerhe, leader du regroupement AA-UNC, réaffirme son engagement au sein de la majorité présidentielle.   C’était après...

CAN 2023 : Jean-Louis Gasset revient sur son départ de la Côte d’Ivoire

Nommé entraîneur de l'Olympique de Marseille, Jean-Louis Gasset, ancien sélectionneur des Éléphants, est revenu sur son départ de la Côte d'Ivoire mardi 20 février.   «...

Est de la RDC : la France appelle le M23 à cesser les hostilités «immédiatement»

Ce mardi 20 février, la France a, dans un communiqué, appelé le M23 à cesser les hostilités « immédiatement » et se retirer de...

Sur le même thème

Est de la RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions à six...

Mardi 20 février, six responsables de cinq groupes armés, actifs dans l’est de la RDC, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des...

Est de la RDC : la France appelle le M23 à cesser les hostilités «immédiatement»

Ce mardi 20 février, la France a, dans un communiqué, appelé le M23 à cesser les hostilités « immédiatement » et se retirer de...

Nigeria : un policier tué dans une attaque d’hommes armés à Zamfara

Au moins un policier a été tué lors d'une attaque d'hommes armés dans une division de police dans la ville de Zurmi, dans l'État...

RDC : la peste fait au moins trois morts dans la zone de Rethy en Ituri

Le Dr Dhena Nyiba, médecin directeur de l’hôpital général de Rethy, affirme avoir recensé une dizaine de cas, dont trois décès, de la peste...

Est de la RDC : au moins neuf morts dans des attaques à Beni

Au moins neuf personnes, dont trois femmes, ont été tuées dans des attaques perpétrées par les présumés ADF la nuit du lundi à mardi...