Hausse des prix du cobalt, aubaine pour la RDC? 

Lire aussi

Kenya: Hausse du nombre d’éléphants grâce à la lutte contre le braconnage

Le braconnage des éléphants est en baisse au Kenya. En 2020, 11 éléphants ont été tués par les braconniers...

Tchad: «Pour nous, le système Déby prend fin ce soir» (Succès Masra)

Idriss Déby doit partir. C'est en fait la motivation des actions que mène l'opposition tchadienne. Elle a appelé au...

Bénin: Patrice Talon s’est-il renié?

En 2016, alors qu’il venait d’être élu président du Bénin, Patrice Talon s’était engagé à ne faire qu’un seul...

“La hausse des prix du cobalt et de l’or sur le marché international devrait  être accompagnée des mécanismes de suivi pour que la RDC en tire profit » a affirmé Georges BOKUNDU, coordonnateur de la cellule technique de coordination et planification minière, le 2 mars à Kinshasa.

Le Coordonnateur de la cellule technique de coordination et planification minière, réagissait aux affirmations de la ministre de l’économie Acacia Bandubola qui a noté une embellie des cours du cobalt et de l’or à l’international. 

«C’est bien de se réjouir des taxes qui découleront de cette hausse des prix mais le gouvernement devrait aussi réfléchir sur des mécanismes pouvant faire profiter à la RDC de ses minerais sur le marché international», a affirmé Acacia Bandubola, ministre de l’économie, au terme de la réunion de conjoncture économique. Selon la Ministre de l’économie, le gouvernement ne devrait pas seulement se féliciter de la hausse des prix de l’or dont la tonne a atteint 8800 dollars et celle du cobalt a franchi la barre de 50.000$Us. Acacia Bandubola voudrait que le gouvernement investisse davantage pour que la RDC tire le meilleur profit de cette situation. 

En 2018 par exemple, le prix du cobalt avait atteint 100 mille $. Mais la RDC n’en a pas tirer suffisamment profit.

La RDC qui possède des compagnies minières de l’État, devrait avoir des industries de transformation pour faire gagner plus au pays en lieu et place d’exporter les minerais bruts sans aucune valeur ajoutée.

La ministre Acacia Bandubola affirme que la hausse des prix du cobalt et de l’or impactera positivement sur le budget de la RDC.  Me georges BOKUNDU de l’ong Sanru estime que le pays devrait indiquer les paramètres mis en place pour que les bénéfices attendus soient effectifs afin de récolter les recettes.

La RDC a une économie extravertie essentiellement, mais manque d’industries de transformation minières.

Junior Ika

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

Kenya: Hausse du nombre d’éléphants grâce à la lutte contre le braconnage

Le braconnage des éléphants est en baisse au Kenya. En 2020, 11 éléphants ont été tués par les braconniers...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -