«Ils vous parlent de liberté, c’est pour mieux vous enchaîner» (Chronique de Servais Koumako)

Lire aussi

Les faux à l’affût. Si l’union fait la force, il faut parfois trouver la force de faire cette union. Et ce n’est pas toujours évident. Mêmes les fauves les fuient!

Dans ce navire de pirates, ils nous parlent de tribunal, mais il y a ceux qui sont à la barre et ceux qui tiennent la barre. Ils nous chantent les droits de l’homme, mais quand rien n’est à l’endroit, ils apportent leur soutien indéfectible.

Et quand ils vous parlent de liberté, c’est pour mieux vous enchaîner. Ils semblent vous apporter Dieu et ils empruntent des chemins odieux.

Ils vous proposent le développement et vous conseillent les voies rétrogrades. Ils vous traînent dans la boue et trouvent que vous êtes plus rayonnants que jamais.

Dans votre indépendance de mots, ils ont le droit de décider pour vous.

Et parmi vous, ils trouvent sans les chercher longtemps, des sous-traitants.

Chiens! Maîtres! Maîtres-chiens! Chiens du maître! Où mettre les chiens à présent?

À présent, où mettre les chiens?

Maintenant qu’ont grandi les chiots, leurs chiots qui voient leur passé hautement.

Autrement avec dignité. Notre histoire est notre affaire. Si elle reste à faire, elle reste notre histoire.

Hélas, parmi nous, ils trouvent encore sans les chercher longtemps, des sous-traitants pour la traîtrise. Plus pour longtemps!

Là bas,…le combat! Ici,…la bataille!

Sans armes, sans lames. Convaincre pour vaincre.

Seul Outil-Africain! Sahuti-Africa!

Servais Koumako

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : retour de la relique de Lumumba, des satisfactions et des questionnements

Si la majorité des Congolais saluent le combat du 1er Premier ministre congolais Patrice Lumumba, d’autres ne s’empêchent pas...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img