Lutte contre les narcotrafiquants au Mali : libération de dix otages à Bamako

Lire aussi

Près de dix personnes, dont trois femmes et six enfants, retenues en captivité par un groupe de criminels et de narcotrafiquants, ont été libérées par une unité spéciale des forces de sécurité à Bamako, capitale malienne. L’annonce a été faite par Daoud Aly Mohammedine, ministre malien de l’Intérieur dimanche 27 novembre.

Cette opération a été menée sur la base de renseignements minutieusement exploités et quatre criminels ont été arrêtés, dont un Franco-sénégalais, deux Français et un Français d’origine malienne.

« Les enquêtes se poursuivent pour démanteler ce réseau criminels ainsi que les complices », a indiqué le communiqué.

M. Mohammedine appelle la population de regagner ses occupations. « La population à vaquer à ses occupations quotidiennes et les exhorte à collaborer davantage avec toutes les forces de défense et de sécurité », a-t-il ajouté.

Le 18 novembre, des membres d’une même famille ont été enlevés par ces preneurs d’otages moyennant le paiement d’une rançon de 900 millions de FCFA ou à défaut de donner les informations permettant de localiser la cocaïne récemment interceptée par les douanes maliennes.

Raymond Nsimba

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

L’Érythrée qualifie de « chimère » les accusations de violations des droits de l’Homme au Tigré

Le président érythréen Issaias Afeworki a rejeté jeudi les accusations de violations des droits de l'Homme par son armée...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img