Malawi : découverte de 26 corps dans un charnier à Mzimba

Lire aussi

Près de vingt-six cadavres présumés être des migrants venus d’Ethiopie et de Somalie ont été retrouvés dans une fosse commune dans la région de Golong’ondo à Mzimba, située dans le nord du Malawi. C’est ce qu’a rapporté la police malawite mercredi 19 octobre.

Selon la même source, le charnier a été découvert par des habitants qui sont allés dans la forêt pour produire du miel. Et qu’une hyène avait extirpé l’un des corps.

« Nous soupçonnons que les personnes enterrées étaient des clandestins qui faisaient route vers l’Afrique du Sud en passant par le Malawi. Leurs corps étaient en état de décomposition, et dont l’inhumation ne remonte probablement pas à il y a plus d’un mois », a dit Peter Kalaya, porte-parole de la police.

Le commissaire de district Rodney Simwaka a déclaré dans une note de service que les agents de santé vont effectuer une autopsie sur les corps pour déterminer la cause du décès.

Des migrants illégaux de Somalie et d’Ethiopie entrent généralement au Malawi par la région du Nord et sont victimes de la traite à travers divers districts, dont Lilongwe, en route vers Dedza où ils traversent le Mozambique dans le but d’atteindre l’Afrique du Sud.

D’après la police malawite, près de 221 immigrés clandestins ont été interceptés au cours des neuf premiers mois de l’année, dont 186 Ethiopiens.

Ali Maliki

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

L’Érythrée qualifie de « chimère » les accusations de violations des droits de l’Homme au Tigré

Le président érythréen Issaias Afeworki a rejeté jeudi les accusations de violations des droits de l'Homme par son armée...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img