Mali : Bamako sous menace terroriste ?  

Au Mali, l’armée alerte contre un risque élevé d’attaques kamikazes à Bamako, la capitale, dans un contexte marqué par une série d’attaques et affrontements entre les signataires de l’accord de paix d’Alger.

Selon un document de l’armée, l’état-major malien avait transmis des ordres, le 7 septembre dernier, à toutes les unités de gendarmerie de la région de Bamako pour « se préparer aux risques élevés d’attaques kamikazes dans la capitale et les environ aux moyens de tricycles ».

L’état-major exige à ses unités « de redoubler la vigilance, et que soient contrôlés tous les engins, y compris les moto-taxis ».

Cette mise en garde n’est pas anodine. En fait, depuis quelques jours, la tension est palpable dans la capitale malienne. La semaine dernière, une attaque au pick-up piégé avait été déjouée à Kati Koko-Plateau, dans la ville de garnison de Kati, siège de la junte.

Lire aussi :  Somalie : recherches pour localiser des passagers d'un hélicoptère «otages» des shebab

La menace terroriste ne cesse de planer sur Bamako depuis près d’un an. La reprise des hostilités entre l’armée et les groupes armés signataires de l’accord de paix d’Alger qui avait partiellement mis fin à une crise fratricide en 2015, ne fait qu’accentuer la menace.

Le général Oumar Diarra, chef d’état-major des Forces armées maliennes (Fama), ne cesse de mobiliser ses troupes pour faire barrage à l’offensive djihadiste. Ces derniers jours, au moins six attaques terroristes ont été signalés dans le pays, alors que les derniers éléments de la force de l’ONU sont en train de quitter le territoire comme exigée par la junte au pouvoir.

Lire aussi :  Mali : le gouvernement Choguel Maïga fixe ses priorités

Dinho Kazadi

Les plus lus

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

L’Italie et la Tunisie font bloc pour lutter contre l’immigration clandestine

En séjour à Tunis, capitale de la Tunisie, Giorgia Meloni, Première ministre italienne, a échangé avec le président Kais Saied pour renforcer la coopération...

Au Soudan, des combats entre l’armée et les forces paramilitaires ensanglantent le Darfour

Au Soudan, près de vingt-cinq personnes ont péri dans des combats entre l’armée et les Forces paramilitaires de soutien rapide (FSR) à el-Facher, situé...

Au Soudan, une génération d’enfants «détruite» en une année de guerre

Amna Ishaq, déplacée du Darfour, ne nourrit plus ses enfants « qu'une fois par jour, voire pas du tout ». Après une année de guerre au...

Après un an de guerre, des Soudanais se remémorent leurs rêves partis en fumée

Au début, en 2018, de la révolution au Soudan, Omar Ushari n'aurait jamais imaginé être un jour réfugié au Caire, après avoir fui la...

Mozambique : près de huit morts dans un naufrage sur le fleuve Zambèze

Le naufrage d’un bateau de pêche sur le fleuve Zambèze a fait au moins huit morts lundi 15 avril dans la province de Sofala,...