Mali : près de huit personnes tuées lors d’une attaque dans le sud-est

Lire aussi

Au moins huit personnes, deux douaniers et six civils, ont été tuées samedi dans le sud-est du Mali, lors d’une attaque menée par des hommes armés non identifiés contre un poste des douanes. C’est ce qu’a rapporté les autorités locales dimanche 12 juin. 

Cette attaque est attribuée à des terroristes, d’après une source militaire et un élu local. 

« La police a dénombré huit pertes en vie dont deux douaniers, six civils et quatre blessés graves, tous des civils », indique un document officiel authentifié dimanche auprès du commissariat de Koutiala par l’AFP. 

Un précédent bilan donné par des sources militaire et locale faisait état d’au moins cinq personnes tuées dans cette attaque survenue dans la zone de Koutiala, près de la frontière avec le Burkina Faso, également touché par des violences jihadistes. 

« Les assaillants dans leur retrait ont emporté un véhicule de la douane, dans lequel se trouverait un agent de la douane, et six pistolets mitrailleurs », dit le même document, sans préciser le sort de ce douanier. 

L’attaque a été menée par des « hommes armés non identifiés » qui étaient sur des motos et un véhicule pick-up », selon la même source. 

Le Mali est le théâtre depuis 2012 d’attaques menées par des groupes djihadistes liés à Al-Qaïda et à l’organisation Etat islamique, ainsi que de violences de toute sorte perpétrées par des milices autoproclamées d’autodéfense et des bandits. 

Ces violences, parties du nord en 2012, se sont propagées au centre, puis au Burkina Faso et au Niger voisins. Elles ont fait des milliers de morts civils et militaires ainsi que des centaines de milliers de déplacés, malgré le déploiement de forces onusienne, française et africaine. 

AFP/Sahutiafrica 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Barrage du Nil : l’Ethiopie démarre la deuxième turbine du Gerd

Ce jeudi 11 août, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a démarré une deuxième turbine, sur les treize prévues du...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img