Niger : une cinquantaine de migrants secourus en plein désert dans le nord

Lire aussi

Près de cinquante migrants clandestins, dont dix enfants bloqués en plein désert ont été secourus la semaine dernière à Dirkou dans le nord du Niger près de la frontière avec la Libye. L’annonce a été faite par l’organisation internationale des migrants (OIM) ce mardi 13 septembre.

Parmi ces migrants, il y a des ressortissants du Nigeria et un Camerounais acheminés en vol humanitaire onusien à Agadez la grande ville du Niger, selon l’OIM.

« La plupart des migrants revenaient de Libye. Certains étaient en route pour la Libye mais n’avaient plus les moyens de continuer leur voyage, et ils ont sollicité notre soutien pour rentrer », a dit Aïssatou Sy,  responsable de l’information du bureau de l’OIM au Niger.

D’après l’armée nigérienne, dix migrants ont été retrouvés morts et enterrés dans des fosses près de Dirkou en juin dernier.

En 2015, le Parlement nigérien a voté une loi érigeant en crime le trafic de migrants, passible de peines pouvant aller jusqu’à 30 ans de prison. Mais malgré cette mesure, des migrants empruntent de nouvelles routes plus dangereuses pour entrer en Libye.

Raymond Nsimba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Le Botswana reprend les exportations de bœufs

Ce mercredi 28 septembre, le Botswana a repris les exportations de bovins et de produits carnés connexes dans les...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img