Nigeria- violences policières: le gouvernement décrète un couvre-feu à Lagos

Lire aussi

Les autorités nigérianes ont décrété un couvre-feu de 24h à Lagos, mardi 20 octobre, suite au mouvement de manifestations qui se tiennent depuis plus d’une semaine au Nigéria contre les violences policières.

Malgré l’annonce du couvre-feu, les manifestants ont poursuivi leur sit-in sur le principal péage de la capitale économique. Ils ont été brutalement dispersés par les tirs des forces de sécurité à la tombée de la nuit. Les forces de l’ordre sont intervenu sur place deux heures avant le début du couvre feu, fixé à 21h.

Selon l’ONG Amnesty International, les forces de sécurité ont causé plusieurs morts et des blessés. Certains artistes nigérians estiment que ce sont des massacres.

Via Instagram, Darkskinwomen, maquilleuse nigériane, a publié le drapeau de son pays rempli de sang. On peut lire en légende de cette publication, «n’oubliez jamais la date du 20/10/20. Le jour où le gouvernement nigérian a utilisé l’armée pour massacrer des manifestants pacifiques non-armés à Lagos ».

Depuis le début des manifestations, les autorités restent silencieuses. Ils ne font aucun commentaire. Du côté de la présidence, le silence est aussi observé depuis une semaine, de même que du côté de la police.

Les manifestants pendant leurs marches ont exigé la destitution du président Muhammadu Buhari.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Acquitté par la CPI, Charles Blé Goudé est rentré en Côte d’Ivoire

Ce samedi 26 novembre, Charles Blé Goudé, pilier du régime de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, est rentré dans son...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img