Quand les morts Covid valent de l’or (Carnet de Christian Gombo)

Lire aussi

On ne blague pas ici, les cadavres valent de l’or maintenant. Maudit covid! Hier, une bagarre à l’improviste dans une morgue. « Où est le corps de notre frère? »

Clame la famille excitée. “Sûrement pas ici”, affirme le chef de la morgue.

Coups de poing, bagarre, et pluie d’insultes s’ensuivent.

Pour la famille, ils ont vendu le corps à l’équipe de riposte. Cette rumeur va bon train à Kinshasa. Les montants de la transaction sont vertigineux.

Un de frères est assommé. C’est lui qui avait amené le corps. Presque tout le monde s’est déjà éclaté la gueule quand il se souvient que ce n’était pas dans cette morgue qu’il avait laissé le corps.

Après avoir eu l’argent qui a fait déclarer son défunt frère couronné par la Covid-19, il s’est enivré à mort.

Saura-t-il justifier pourquoi le corps est au cinquantenaire alors qu’il aurait dû être à Kimbanseke?

Christian Gombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : la Monusco opte pour le désarmement sans conditions du M23

Il est impératif que le Conseil redouble ses efforts en faveur d'une désescalade rapide de la situation et du...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img