RDC/Ituri : les miliciens CODECO encercle le camp des déplacés de Rhoo

Lire aussi

Les déplacés de guerre qui se trouvent dans le camp de Rhoo, en territoire de Djugu dans la province de l’Ituri, Est de la RDC, sont encerclés par des miliciens de la Coopérative pour le développement du Congo (Codeco). C’est ce qu’a rapporté à Sahutiafrica Charité Banza, président de la société civile de Bahema Nord dimanche 15 mai. Il alerte que tout déplacé qui va au-delà de 2km du site de ces derniers, se voit sauvagement abattu. 

Selon lui, la situation sécuritaire de ces déplacés de guerre demeure précaire. Et plaide ainsi auprès des autorités pour la restauration de l’autorité de l’Etat dans cette partie de la région. 

« Les rebelles circulent avec des torches toute la nuit. On remarque leur présence, ils sont toujours là. Et quand je parle du village Ngaroli, il est à près d’un kilomètre au sud-ouest du côté de Rhoo. Cela veut dire que les déplacés de guerre de Rhoo demeurent dans un grand risque parce que si les Codeco viennent égorger les gens à quelque deux kilomètres. Cela signifie qu’il n’y a pas la sécurité. C’est là où nous sollicitons les FARDC de voir comment sécuriser ces sites », a dit Charité Banza. 

Dimanche 8 mai, les miliciens Codeco ont tué plus de 100 personnes dans l’attaque d’une mine d’or artisanale dans le territoire de Djugu. Parmi les morts, figuraient un bébé de 4 mois et une femme. Une autre attaque s’est suivie, celle du lundi 9 mai dernier où quinze personnes, à savoir 14 civils et un militaire congolais, ont été tués dans un autre camp toujours dans la même région. 

Un an après l’état de siège instauré par le gouvernement congolais pour endiguer l’insécurité, les groupes armés sont toujours actifs. Ils tuent, pillent, volent et kidnappent des civils. 

Depuis Goma, Reagan Kimbale 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : comment Félix Tshisekedi tente de combler le vide laissé par l’éviction de François Beya ?

Félix Tshisekedi, président congolais, consulte au sein de son administration et auprès de ses partenaires étrangers pour restructurer son...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img