RDC : les rebelles M23 déroutés par les FARDC

Lire aussi

L’armée congolaise a déjoué une attaque des combattants du Mouvement du 23 Mars à Bunangana en territoire de Rusthuru dans le Nord-Kivu, Est de la RDC, a annoncé le général Sylvain Ekenge dans un communiqué publié dimanche 12 juin.

Selon cette source, les forces loyalistes ont réussi à contenir les rebelles. « Ils ont mis en déroute les agresseurs, qui dans leur débande, ont laissé derrière eux plusieurs morts », rapporte le communiqué.

Mais l’armée congolaise déplore la mort d’un officier. Il s’agit du major Eric Kiraku, officier de sécurité du Général-Major Cirimwami Peter, commandant du secteur opérationnel Sukola II.

La reprise des hostilités entre l’armée congolaise et les rebelles du M23 attise la tension entre Kinshasa et Kigali. Le Rwanda est accusé de soutenir les rebelles. Selon l’armée congolaise, « l’objectif poursuivi par le Rwanda est d’occuper Bunangana pour non seulement asphyxier la ville de Goma, mais aussi faire pression à la RDC ».

Ce lundi matin, une accalmie relative est constatée dans la cité désertée par des populations, qui se sont réfugiées en Ouganda voisin, a rapporté un média local. Ces populations disent avoir vu l’entrée des combattants M23 et leurs alliés, renseigne la même source.

La Rédaction

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Barrage du Nil : l’Ethiopie démarre la deuxième turbine du Gerd

Ce jeudi 11 août, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a démarré une deuxième turbine, sur les treize prévues du...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img