RDC: Mbau dans la peur quasi-quotidienne après une énième attaque

Dans la nuit de dimanche à lundi 21 septembre, 12 personnes ont été tuées à Mbau, village situé à 19 Km de Béni, dans la province du Nord-Kivu. Une énième attaque attribuée aux combattants ADF. La société civile locale dénonce cette situation. Florian Amaru, auteur et activiste dénonce “l’absence de l’autorité de l’Etat. Non seulement qu’il y a impunité, en plus, il y a l’absence de l’Etat.

Depuis octobre 2014, les massacres se font et personne n’a été condamnée pour cela. Certaines attaques se font à quelques mètres des positions tenues par l’armée ou les casques bleus”, s’emporte cet auteur, originaire de la province.

Lire aussi :  RDC/Nord-Kivu : un élu dénonce la prorogation "mécanique et illimitée" de l’état de siège

Les victimes, les populations civiles vivent dans la peur quotidienne d’une autre attaque et ne savent quoi faire. Certains prennent carrément la fuite et abandonnent tout derrière eux pour trouver refuge ailleurs.

«Presqu’à chaque fois qu’il y a des massacres, il n’y a rien pour les victimes. Il y a quelques messages politiques pour montrer qu’on fait quelque chose alors qu’en réalité, au fond, il n’y a rien. La population de Béni ne mérite pas d’être traitée de cette façon. Il y a même des images atroces sur ces massacres qui circulent, et cela passe comme une lettre à la poste. Il y a lieu de nous poser des questions sur notre humanité. C’est juste inadmissible», déplore Florian Amaru.

Lire aussi :  RDC/Rutsuru : déplacement massif des populations après des combats entre l’armée et le M23

La situation sécuritaire dans l’est de la République démocratique du Congo est précaire depuis 1996. Cela fait près de 24 ans qu’elle n’a pas changé, massacres et tueries continuent et rien ne s’arrête.

Jacques Matand’

Les plus lus

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

L’Italie et la Tunisie font bloc pour lutter contre l’immigration clandestine

En séjour à Tunis, capitale de la Tunisie, Giorgia Meloni, Première ministre italienne, a échangé avec le président Kais Saied pour renforcer la coopération...

Au Soudan, des combats entre l’armée et les forces paramilitaires ensanglantent le Darfour

Au Soudan, près de vingt-cinq personnes ont péri dans des combats entre l’armée et les Forces paramilitaires de soutien rapide (FSR) à el-Facher, situé...

Au Soudan, une génération d’enfants «détruite» en une année de guerre

Amna Ishaq, déplacée du Darfour, ne nourrit plus ses enfants « qu'une fois par jour, voire pas du tout ». Après une année de guerre au...

Après un an de guerre, des Soudanais se remémorent leurs rêves partis en fumée

Au début, en 2018, de la révolution au Soudan, Omar Ushari n'aurait jamais imaginé être un jour réfugié au Caire, après avoir fui la...

Mozambique : près de huit morts dans un naufrage sur le fleuve Zambèze

Le naufrage d’un bateau de pêche sur le fleuve Zambèze a fait au moins huit morts lundi 15 avril dans la province de Sofala,...