RDC/Nord-Kivu : la résurgence de l’insécurité à Goma inquiète

Lire aussi

Une nouvelle incursion des hommes armés non identifiés dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 novembre, a fait deux morts et plusieurs blessés dans les quartiers Bujovu et Ndosho, en commune de Karisimbi à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, Est de la RDC.

Le conseil local de la jeunesse appelle les autorités à prendre des mesures nécessaires pour mettre fin à ce phénomène. « Ces inciviques ont fait l’incursion dans plus de six maisons à Bujovu, ils ont tué même un jeune de douze 12 ans et blessé un  papa qui reçoit les premiers soins à l’hôpital. À Ndosho, ils ont visité 21 maisons, d’où ils ont tué un jeune papa et blessé deux personnes », a dit Claude Rugo, président de la jeunesse de Karisimbi.

Il souligne que ces assaillants ont emporté plusieurs biens dans des habitations. « Nous lançons un appel pathétique pas seulement aux autorités d’activer toutes les batteries pour que les paisibles populations soient sécurisées, mais aussi aux jeunes d’être vigilants. Ils doivent renforcer les mécanismes de collaboration avec les services compétents, dès maintenant pour bouter l’ennemi hors d’état de nuire », a-t-il ajouté.

La province du Nord-Kivu est placée l’état de siège depuis plus d’une année. Cette mesure du gouvernement congolais vise à endiguer l’insécurité, mais le taux de criminalité ne cesse d’accroître dans la ville de Goma.

Reagan Kimbale

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

Mali : Choguel Maïga reprend ses fonctions

Écarté pendant trois mois pour raisons de santé, Choguel Maïga  a repris ses fonctions de Premier ministre du Mali...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img