RDC: Pépé est parti… (Carnet de Christian Gombo)

Lire aussi

Reste alors l’image d’un homme d’Etat, selon ses propres dires et on ne l’en voudra pas pour ça. Car, le Premier ministre a plus été au service du peuple que de l’autorité morale. Fait rarissime. Qui n’aime pas avant tout acte d’avoir l’aval de la haute autorité de la fessée ! Personne ! 

Pépé est parti…

Ne reste que le souvenir d’un premier ministre qui a maintenu le cadre macroéconomique (mot magique de tous nos premiers ministres) alors que le chef dirigeait presque tous les conseils de ministre. Alors qui aura la couronne de lauriers?

Pépé est parti…

On l’invite par ses pairs. Mais quelle marge de manœuvre il a, face aux élus du peuple? Lui, qui par définition ou principe est plus important que le chef de l’Etat selon le culte de gens qui méritent toutes les fessées du monde.

Pépé est parti…

Lâchera -t-il son pouvoir avec dignité? Sous l’ancien régime, on respectait tellement la Constitution que cela ne l’a jamais fait premier ministre. Aujourd’hui, il a été le chef désigné par une majorité écrasante qui l’écrase aujourd’hui. L’histoire sait être ironique. N’en déplaise à l’ancien au président déchu de l’Assemblée nationale. Mais en attendant, le train de la République doit avancer…

Pépé est parti…

Comme on dit, à toute chose malheur est bon! C’était déjà un miracle que les mathématiques congolaises ne l’avait pas mis K.O notre pépé. En prenant la tangente, il garde toujours son angle droit comme en trigonométrie. Maintenant au moins, il peut aller se reposer. La retraite embrasse tout le monde, même ceux qui pendant plusieurs années n’ont jamais eu d’emploi digne à cause de toutes les stabilités du cadre macroéconomique. Pour le reste, allons seulement.

Pépé est parti…

C’est peut-être un mal pour un bien!

Christian Gombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Près de 22 migrants maliens meurent noyés dans un naufrage aux côtes libyennes

Mardi 5 juillet, au moins vingt-deux migrants originaires du Mali, dont trois enfants, ont péri dans un naufrage au...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img